Steven Vanackere maintient sa visite aux USA malgré BHV

RTBF
RTBF - © RTBF

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Steven Vanackere (CD&V) a décidé de maintenir la visite qu'il a prévu d'effectuer aux Etats-Unis en dépit de la crise politique qui a conduit à la démission du gouvernement fédéral, a indiqué lundi son entourage.

Steven Vanackere, qui est également ministre néerlandophone des Réformes institutionnelles, doit se rendre mardi à Washington pour des entretiens avec des responsables de l'administration Obama, dont la secrétaire d'Etat, Hillary Clinton, et le conseiller présidentiel pour la sécurité nationale, l'ex-général James Jones.

Le chef de la diplomatie belge a ensuite prévu de se rendre jeudi et vendredi à New York, pour s'entretenir avec le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.

Selon son entourage, Steven Vanackere compte à chaque fois évoquer, parmi d'autres thèmes, la situation en République démocratique du Congo (RDC) et la question du renouvellement du mandat de la Mission des Nations unies en RDC (MONUC), qui expire le 31 mai.

Le gouvernement de Kinshasa souhaite désormais ouvertement le départ de la MONUC "dans le courant de 2011", avec un début de retrait d'ici le 30 juin, date du 50e anniversaire de l'indépendance de l'ex-Congo belge.

Steven Vanackere a plaidé le 13 avril dernier pour un retrait graduel, lié à la réalisation d'objectifs, de la MONUC - sans doute moins rapide que souhaité par le président congolais Joseph Kabila. Il a ainsi préconisé un calendrier de retrait qui soit plutôt dicté par la réalisation d'objectifs que par des dates.

Selon son entourage, le ministre restera toutefois, durant son séjour aux Etats-Unis, "en contact permanent avec Bruxelles".


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK