Stade national: "Nous avons actuellement dans ce pays un quart de siècle de retard" estime Guy Vanhengel

Le ministre bruxellois du Budget Guy Vanhengel (Open Vld)
Le ministre bruxellois du Budget Guy Vanhengel (Open Vld) - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Le ministre bruxellois du Budget Guy Vanhengel (Open Vld) a plaidé dimanche pour la poursuite du parcours du projet de stade national sur le parking C. "Si on fait autre chose, on est reparti pour dix ou vingt ans de chamailleries", a-t-il affirmé, sur le plateau de l'émission "De Zevende Dag" (Eén-VRT).

L'UEFA a décidé jeudi de ne plus considérer Bruxelles comme une des villes hôtes du Championnat d'Europe de Football 2020 parce que la construction du stade national sur le parking C paraît trop incertaine. Guy Vanhengel, qui fut l'un des premiers à défendre l'option du parking C, a estimé dimanche qu'il importait à présent d'examiner sur quels point le projet actuel pouvait être amélioré pour qu'un permis de construire puisse être délivré. "Nous avons actuellement dans ce pays un quart de siècle de retard par rapport aux pays voisins disposant de ce type d'infrastructure.", a affirmé le ministre libéral flamand.

Pour Guy Vanhengel, les reproches d'amateurisme proférés par le Premier ministre Charles Michel (MR) à propos de la gestion de ce dossier sont à mettre sur le compte d'une "méconnaissance totale" de celui-ci. Le chef de file bruxellois de l'Open Vld a par ailleurs fait remarquer que plusieurs acteurs importants ont changé de position en chemin. "J'ai fait l'expérience d'un refus d'être reçu par des collègues du gouvernement flamand au motif qu'ils seraient peut-être amenés à se prononcer ultérieurement sur une demande de permis de construire dans ce dossier. Où sont les ministres du Sport dans ce dossier?", a-t-il demandé, visant sans le citer le ministre N-VA Philippe Muyters. Toujours d'après Guy Vanhengel, on a, à un moment donné, dépassé le stade de la contradiction pour verser dans des "pratiques de sabotage", tels qu'en attestent les retards engendrés par la procédure activée pour supprimer un chemin vicinal.

>>> A LIRE AUSSI : Stade national, comment en est-on arrivé là? Chronologie de cinq ans de dysfonctionnements

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK