Soudanais détenus au 127bis: le Mrax et le Crer déposent plainte au Conseil de l'Europe

Soudanais détenus au 127bis: le Mrax et le Crer déposent plainte au Conseil de l'Europe
Soudanais détenus au 127bis: le Mrax et le Crer déposent plainte au Conseil de l'Europe - © DIRK WAEM - BELGA

Le Mouvement contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie (Mrax) et le Collectif contre les Rafles, les Expulsions et pour la Régularisation (Crer) déposent plainte auprès du Commissaire aux Droits de l'Homme du Conseil de l'Europe, annoncent les deux ONG mardi dans un communiqué commun. Elles disent avoir constaté de nombreuses violations des droits des personnes de nationalité soudanaise, détenues au centre fermé de rapatriement 127bis à Steenokkerzeel.

Vendredi dernier, une délégation composée de la Ligue des droits de l'Homme (LDH), du Mrax et du député fédéral Ecolo Benoît Hellings, a visité le centre 127bis où elle a pu rencontrer des migrants soudanais en attente de leur expulsion, annoncent le Mrax et le Crer. Les ONG mentionnent quatre manquements qui justifient le dépôt de la plainte.

Mise sous pression des détenus

Tout d'abord, la délégation a relevé "des carences graves dans l'accès à l'information et une mise sous pression des détenus". "La grande majorité des détenus soudanais que nous avons rencontrés était dans l'incapacité de nous expliquer où en est le déroulement de leur procédure ou les différentes perspectives d'évolution de leur situation."

Ensuite, les ONG dénoncent une "remise des détenus aux autorités soudanaises". "Une dizaine de détenus sur les quatorze que nous avons rencontrés nous ont expliqué avoir été auditionnés par les autorités soudanaises."

Troisièmement, le Mrax et le Crer relèvent "des carences graves dans l'accès à l'assistance juridique". Enfin, les deux ONG ont relevé la présence de mineurs dans le centre. "Le plus jeune est âgé de 16 ans. Il est resté hébété et recroquevillé sur lui-même durant l'entretien."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK