Sophie Wilmès dépose des fleurs à NY pour une victime belge d’un attentat de 2017

La ministre belge des Affaires étrangères Sophie Wilmès a déposé des fleurs lundi matin à New York en hommage à Ann-Laure Decadt, Belge décédée il y a quatre ans dans un attentat terroriste. Le 31 octobre 2017, elle avait été heurtée par le véhicule d’un homme qui s’était volontairement dirigé vers des cyclistes et piétons circulant à Manhattan sur une piste cyclable, près du Pier 40. Deux autres Belges avaient été grièvement blessés dans cet évènement.

L’attentat de 2017 est commémoré tous les ans, le 31 octobre. Les Affaires étrangères belges sont en contact avec la gestion de l’Hudson River Park ainsi que les services du maïeur pour qu’une plaque commémorative dédiée aux victimes belges soit dévoilée à la cérémonie de cette année. Le texte qui doit y figurer a été discuté avec les familles.

L’attaque avait fait 8 morts, dont Ann-Laure Decadt, qui était en vacances avec ses sœurs et sa mère. Marion Van Reeth, une autre Belge, a quant à elle perdu ses deux jambes à la suite de l’attentat, et son compagnon Aristide Melissas a lui aussi été grièvement blessé.

Avant de déposer des fleurs en souvenir des victimes de cet attentat, Sophie Wilmès avait participé à un hommage collectif aux victimes de ceux du 11 septembre 2001, d’une autre ampleur, où une Belge avait aussi perdu la vie.

La Belgique fait partie du "Group of Friends of Victims of Terrorism", au nom duquel le ministre espagnol des Affaires étrangères José Manuel Albares a brièvement pris la parole.

Sophie Wilmès est depuis dimanche à New York pour l’Assemblée générale de l’Onu. La semaine ministérielle a débuté lundi. Plus tard dans la semaine, le Premier ministre Alexander De Croo se déplacera lui aussi à New York.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK