Sommes-nous face à un nouvel antisémitisme ?

Sommes-nous face à un nouvel antisémitisme ?
Sommes-nous face à un nouvel antisémitisme ? - © ANTHONY DEHEZ - BELGA

La dernière enquête de nos confrères du Vif/L’Express est consacrée au " nouvel antisémitisme ". Un constat, les actes antisémites sont toujours bien présents. En France et aux États-Unis, ils sont en augmentation. En Belgique, les chiffres officiels ne montrent pas la même chose. Mais le contexte international est là. L’attaque de la synagogue de Pittsburgh, le meurtre de Mireille Knoll en France, la prise d’otage de l’Hyper Cacher de Paris ou encore l’attentat contre le musée juif de Bruxelles le prouvent. La haine des juifs est-elle en train de muter, d’emprunter des nouveaux chemins ? C’est l’avis de plusieurs associations de lutte contre l’antisémitisme qui jugent qu’aujourd’hui l’antisémitisme se répand via de nouvelles formes. En particulier, la diabolisation d’Israël. C’est le sens de la définition de l’antisémitisme définie par l’IHRA (Alliance internationale pour le mémoire de la Shoa). Ainsi le fait de diaboliser Israël, de remettre en cause son existence, de présenter le pays comme une " entreprise raciste ", de l’accuser d’inventer la Shoa sont des éléments du " nouvel antisémitisme " ainsi défini. Mais cette définition fait débat. Elle serait attentatoire à la liberté d’expression. Peut-on encore critiquer Israël sans se faire accuser d’antisémitisme ?

Bertrand Henne reçoit autour de la table de "Débats Première" ce lundi 10 décembre dès 12h30, sur La Première, Marie-Cécile Royen, journaliste au Vif, Manuel Abramowicz, coordinateur du journal résistances.be et auteur de l’ouvrage " Extrême droite et antisémitisme chez nous, de 1945 à nos jours " (Ed. EVO-Histoire) et Joël Kotek, historien et professeur à l'ULB et   . en collaboration avec Le Vif/L'Express.

Donnez-nous votre avis

On attend vos réactions :

  • Par téléphone au 02/737.37.07
  • Sur Facebook
  • Sur Twitter avec le #Débats1
  • Via le formulaire "Contactez-nous" sur le site de La Première
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK