Chaos sur le rail: Twitter et Facebook à la rescousse de la SNCB

Chaos sur le rail: Twitter et Facebook à la rescousse de la SNCB
2 images
Chaos sur le rail: Twitter et Facebook à la rescousse de la SNCB - © Tous droits réservés

Le groupe SNCB veut réagir immédiatement aux nombreux problèmes que le froid a généré cette semaine. Le but: adopter un nouveau type d'aiguillage plus résistant aux conditions hivernales, et communiquer en temps et réel via les réseaux sociaux.

Le ministre des Entreprises publiques, Jean-Pascal Labille (PS), avait invité les sociétés du groupe SNCB à le rencontrer afin de faire le bilan des différents problèmes survenus mardi tant en matière de gestion du trafic qu'en termes de diffusion des informations aux voyageurs, afin d'en tirer des leçons et d'apporter les améliorations nécessaires.

Selon les premières constatations, les aiguillages ont particulièrement souffert mardi. Bien qu'équipés de systèmes de chauffage pour lutter contre le gel, les systèmes de commande des aiguillages ont été bloqués par les amoncellements de neige, en dépit des efforts du personnel d'Infrabel. C'est la raison pour laquelle Infrabel procède actuellement à l'homologation d'un nouveau type d'aiguillage doté d'une protection complète des systèmes de commande, devant éviter le blocage par la neige.

Le groupe SNCB s'est aussi engagé vendredi à soumettre des propositions visant à assurer une information plus importante aux voyageurs. Il étudie ainsi la possibilité d'utiliser des réseaux sociaux en complément aux systèmes existants.

Selon le cabinet de Jean-Pascal Labille, la concrétisation de ces réflexions se traduira par des propositions concrètes qui seront finalisées d'ici début avril.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK