SNCB: pas de festivités pour les 175 ans du chemin de fer

RTBF
RTBF - © RTBF

Le conseil des ministres restreint a décidé de refuser à la SNCB d'organiser les festivités prévues dans le cadre des 175 ans du chemin de fer en Belgique, et ce afin d'éviter toute polémique et de respecter la mémoire des victimes de l'accident de Buizingen.

La Holding SNCB envisageait d'organiser le 5 mai prochain une manifestation d'envergure avec le Roi comme invité de marque. Trois trains à vapeur devaient refaire le trajet Bruxelles-Malines comme ce fut le cas le 5 mai 1835 et la SNCB avait convié près de "600 voyageurs d'un jour" à refaire le même trajet.

Le conseil ministériel restreint en a décidé autrement et a tout annulé, bien que la SNCB aurait souhaité pouvoir organiser au moins une activité symbolique pour marquer l'anniversaire.

Le premier projet de la Holding SNCB pour cet anniversaire avait déjà été abandonné. Il s'agissait d'installer quelques mètres de voie ferrée devant le Palais royal pour y exposer des locomotives d'époque durant quelques jours mais le projet avait soulevé la polémique en raison de son coût et des problèmes financiers du groupe. D'autres activités, organisées par des associations locales, sont elles maintenues au programme aux quatre coins de la Belgique.

"Respecter les sensibilités"

La SNCB Holding précise que la décision d'annuler les festivités autour du 175ème anniversaire du chemin de fer belge a été prise en concertation avec différentes parties, en interne et en externe, notamment le conseil ministériel restreint.

La ministre des Entreprises publiques Inge Vervotte a confirmé que cette décision a été prise en Kern: il est "préférable de ne pas donner lieu aux activités prévues le 5 mai, et ce afin de respecter les sensibilités des citoyens et du personnel du Groupe SNCB suite aux événements survenus sur le rail ces dernières semaines", précise-t-elle.

 

RTBF avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK