SNCB: 663 millions ou 2,1 milliards d'économies? La réponse en 1 minute 30

RTBF
RTBF - © Tous droits réservés

Cacophonie. La ministre de la Mobilité a évoqué 2 milliards d'euros d'économies pour la SNCB, tant à la Chambre que sur le plateau de la RTBF. Samedi matin, Jacqueline Galant évoquait le chiffre de 663 millions. Pourquoi ? Comment ? Quel est le bon chiffre ? La réponse en vidéo.

Jacqueline Galant et les chiffres de la SNCB

Il y aura bien 2,1 milliards d'économies structurelles durant la législature à la SNCB même si la dotation que lui reverse l'Etat sera au total amputée de 633 millions, a-t-on confirmé dimanche de source proche du dossier.

Une certaine confusion est apparue durant le week-end sur les montants qui seront économisés à la SNCB. Il avait été question dans un premier temps d'un montant de 2,1 milliards d'euros, une information qui avait aussitôt été à la source d'un grève sauvage fin de la semaine à La Louvière.

Mais samedi, le Standaard et le Nieuwsblad indiquaient que les ministres du Budget Hervé Jamar et de la Mobilité Jacqueline Galant s'étaient emmêlés les pinceaux, les économies prévues étant en réalité de 663 millions d'euros, bien moins que prévu, donc. La ministre Jacqueline Galant a confirmé ce montant, indiquant qu'il y avait eu une confusion sur les chiffres lors des débats au parlement.

Or, s'il appert que la dotation de l’État à la SNCB est bien diminuée nominalement de 188 millions d'euros en 2015 et 118,75 millions d'euros chaque année suivante, soit 663 millions d'euros au total, il se confirme bien que les économies structurelles totales (au-delà de la dotation) auxquelles est astreinte la SNCB sont bien de l'ordre de 2,1 milliards d'euros durant la législature.

Samedi, plusieurs députés de l'opposition ont demandé des clarifications. Les syndicats ont regretté l'ampleur des économies qui, disent-ils, se feront sur le dos des navetteurs. Certains ont exigé une réunion urgente de la Commission Infrastructures de la Chambre. Mais l'examen du Budget ne sera pas à l'ordre du jour au parlement avant deux bonnes semaines.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK