Six transmigrants libérés d'un conteneur dans le port de Zeebrugge

Six transmigrants libérés d'un conteneur dans le port de Zeebrugge
Six transmigrants libérés d'un conteneur dans le port de Zeebrugge - © KURT DESPLENTER - BELGA

Six transmigrants ont été libérés lundi d'un conteneur dans le port de Zeebrugge, a fait savoir mardi le parquet de Flandre occidentale (section Bruges). Le groupe a paniqué lorsqu'un autre conteneur a été placé au-dessus du leur, le trou par lequel ils pensaient pouvoir s'échapper étant obstrué.

La police a reçu un appel d'urgence lundi en début de soirée de la part de transmigrants emprisonnés dans un conteneur à Zeebrugge.

L'activité portuaire a en partie dû être suspendue afin de les retrouver. Plus aucun bateau n'a ainsi été autorisé à partir et les activités sur le quai ont été arrêtées.

Finalement, les réfugiés, issus du Maroc, d'Algérie, de Libye et d'Ukraine, ont pu être retrouvés dans un conteneur. Tous étaient en bonne santé.

Les transmigrants étaient déjà cachés dans le conteneur dans la nuit de dimanche à lundi. Le conteneur qui devait être envoyé en Suède se trouvait alors dans un train de marchandises.

Certains migrants n'étaient probablement pas à leur coup d'essai, car ils avaient déjà été repérés à plusieurs reprises dans et autour du port de Zeebrugge. L'un d'eux a prétendu être mineur, mais cela a été contredit par une scintigraphie osseuse.

Les six comparaitront devant le tribunal correctionnel de Bruges pour avoir pénétré dans le port. Ils encourent une peine de prison effective de six mois et une amende de 800 euros.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK