Seulement 700 personnes ont participé à "(Ceci n'est) pas een picnic"

"(Ceci n'est) pas een picnic", nouvelle action pour un gouvernement
"(Ceci n'est) pas een picnic", nouvelle action pour un gouvernement - © Tous droits réservés

328 jours après les élections, une nouvelle action se déroule ce samedi à Bruxelles. "(Ceci n'est) pas een picnic", une parade qui s'achève par un pique nique au parc de Koekelberg. La manifestation aurait attiré 700 personnes dans les rues de Bruxelles.

Cette action est organisée par le collectif "Pas en notre nom". Mais le véritable enjeu de cette manifestation, c'est bel et bien le nombre de participants. En effet, ils étaient plus de 30 000 le 23 janvier à s'inquiéter de l'avenir du pays. Ils n'étaient plus que 8000 le 29 mars, jour où la Belgique a battu le record de l'Irak de la plus longue crise politique. Mais cette action "Place des frites" était déjà plus festive que revendicative. Et ils étaient exactement 26 pour l'action "Camping 16" le 30 avril dernier au Cinquantenaire.  

Selon l'agence Belga, ils seraient apparemment environ 700 ce samedi après-midi. Dans le cortège coloré figurait notamment une importante délégation du PTB/PVDA, ainsi que des représentants de Groen!

Une certaine lassitude

Il est vrai qu'au sein de la population, l'indignation est devenue lassitude et a sans doute viré ces derniers temps au désintérêt le plus total. Négociateurs et citoyens vivent désormais sur deux planètes totalement différentes. Le gouvernement démissionnaire d'Yves Leterme est de moins en moins en affaires courantes et son manque de légitimité est pris comme un pis-aller. 

Pourtant, des gens ne se résignent pas: artistes et syndicalistes se mêleront à la foule ce samedi après-midi. Mais avec le beau soleil annoncé, les citoyens belges seront surtout en masse sur les plages ou dans les Ardennes... l'avenir de la Belgique peut encore attendre.

Pour une sécurité sociale fédérale forte

Partis du Boulevard AlbertII, les manifestants - qui dénoncent principalement le blocage des négociations politiques - se sont dirigés vers le parc de la Basilique, à Koekelberg, où un pique-nique et un parlement populaire étaient organisés.

Par cette action, le collectif entend défendre une sécurité sociale fédérale forte. Il plaide également pour un arrondissement électoral fédéral afin de renforcer la solidarité et l'unité du pays.


Avec Ph. Walkowiak
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK