Senne: la procédure intentée par la Flandre débute vendredi

Cette procédure, signifiée à la Région bruxelloise, à la Société bruxelloise de gestion de l'eau (SBGE), à l'Institut bruxellois pour la gestion de l'environnement (IBGE) et à Aquiris, doit permettre d'établir les responsabilités et de fixer les dommages causés par l'arrêt de la station entre le 8 et le 19 décembre derniers. Elle doit aussi aider à déterminer le montant des indemnités à verser à la Flandre et qui devra les payer.

La Région flamande avait obtenu le 16 décembre en référé le redémarrage de la station d'épuration, alors qu'une procédure sur le fond est toujours en cours, à laquelle plusieurs communes touchées par la pollution de la Senne - dont Vilvorde, Zemst et Anvers - se sont associées.

D'autres communes se sont jointes à une plainte déposée par la ville de Malines. Cette plainte sera examinée par la justice le lundi 11 janvier.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK