Séisme Japon: le kern se penche sur la situation

Steven Vanackere
Steven Vanackere - © Belga

Le ministre des Affaires étrangères, Steven Vanackere, a admis mardi que la situation était préoccupante au Japon à la suite de l'accident de la centrale japonaise de Fukushima après le séisme et le tsunami de vendredi, qui fait craindre une fuite radioactive.

Le gouvernement suit la situation heure par heure, a-t-il assuré à son arrivée à un conseil des ministres restreint consacré à la confection du budget 2011. Ce "kern" doit aussi examiner quelles initiatives pourrait prendre le gouvernement.

Toutes les mesures seront prises pour assurer autant que possible la protection des quelque 700 Belges se trouvant actuellement au Japon, a ajouté le chef de la diplomatie belge.

"Nous le faisons en étroite coopération avec l'Union européenne et nous sommes en contact permanent afin de ne pas nous laisser surprendre", a ajouté Steven Vanackere (CD&V).

Les Affaires étrangères n'envisagent pas de réduire le personnel de l'ambassade de Belgique à Tokyo. Mais le département est prêt à intervenir financièrement pour permettre aux membres des familles du personnel de regagner la Belgique, a indiqué un porte-parole du SPF Affaires étrangères.

L'agence flamande à l'exportation évacue

Par contre, le conseil de direction de Flanders Investment & Trade (FIT), l'agence flamande à l'exportation, a décidé de rappeler ses représentants en poste au Japon, a annoncé mardi le ministre-président Kris Peeters (CD&V).

Le représentant commercial flamand, Dirk De Ruyver, et l'attaché technologique du FIT, Ben Kloeck, ont été priés de quitter le plus rapidement Tokyo pour rentrer en Belgique. L'autorité leur a aussi conseillé de rapatrier leur famille.

Comprimés d'iode à l'ambassade à Tokyo

L'Agence wallonne à l'exportation (AWEX) a laissé à son personnel en poste au Japon toute sa liberté pour décider de la conduite à tenir en raison des incertitudes sur les conséquences des rejets radioactifs à la centrale de Fukushima 1, a indiqué mardi son administrateur général, Philippe Suinen.

L'ambassade de Belgique à Tokyo doit recevoir de Belgique un stock "suffisant" de comprimés d'iode pour les distribuer à partir de mercredi aux compatriotes présents au Japon qui en font la demande. Il s'agit uniquement d'une "mesure de précaution", a souligné lundi soir le porte-parole des Affaires étrangères, Bart Ouvry.


Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK