Séisme au Népal: les numéros de compte pour les dons

Séisme au Népal: Caritas International Belgique libère 100.000 euros
Séisme au Népal: Caritas International Belgique libère 100.000 euros - © Belga

L'aide internationale se mobilise au Népal, touché samedi par un séisme de magnitude 7,8 sur l'échelle de Richter. Les ONG se mobilisent et appellent aux dons. Voici les numéros de compte utiles.

Le Consortium 12-12 lance lundi un appel national à la solidarité pour l'aide aux victimes du séisme au Népal, sous le titre "S.O.S. NEPAL". Cet appel se fait sur le numéro de compte BE19 0000 0000 1212.

Les six organisations humanitaires membres du Consortium 12-12 -Caritas International, Médecins du Monde, Handicap International, Oxfam-Solidarité, Plan Belgique et UNICEF Belgique- vont joidre leurs forces pour "collecter des fonds en limitant les coûts au maximum".

"L'aide d'urgence doit, entre autres, permettre de fournir des abris, de l'eau potable, des soins de santé, des sanitaires, des kits d'hygiène, un soutien psychologique, de la nourriture ainsi que l'accueil des enfants, des écoles d'urgence, des espaces sécurisés, des centres de réadaptation", précise Erik Todts, directeur du Consortium 12-12.

"Les canaux de communication sont détruits ou inexistants. Les organisations de secours ont besoin d'argent pour prendre en charge cette crise de grande envergure. Pour l'achat et l'acheminement de l'aide, dégager les décombres, le renforcement des équipes d'urgences locales et pour aider la population à reprendre son destin en main", ajoute-t-il.

Caritas International

"Caritas International Belgique a décidé de mettre immédiatement 50 000 euros à disposition pour aider Caritas Népal et ses partenaires", indique le directeur général de l'antenne belge, François Cornet.

"Dans une seconde phase, 50 000 euros supplémentaires seront consacrés à la reconstruction, dans le cadre de projets locaux", précise-t-il. L'un des projets gérés par l'ONG se trouve à quelque 35 km de l'épicentre du séisme, entre Katmandou et la ville de Pokhara.

"En temps normal, la région est déjà difficile d'accès. Nous faisons ce que nous pouvons pour contacter nos personnes ressources sur place", ajoute François Cornet. "Les informations font état de dégâts importants, des centaines de morts et autant de blessés. Mais en l'absence de lignes de communication utilisables, il est difficile de procéder à un état des lieux pour l'instant". L'ONG appelle à la générosité des Belges pour soutenir son travail sur place. Les dons peuvent être versés sur le compte BE88 0000 0000 4141, avec la communication "Népal".

Plan International lance aussi un appel aux dons

L'ONG Plan International appelle également à la générosité des Belges. L'équipe de Plan se concentre d'abord sur les premiers secours : eau potable, abri, kits d'hygiène et protection des enfants, mais elle veillera aussi à ce que les élèves puissent continuer à aller à l'école, indique l'ONG.

"Il s'est mis à pleuvoir et la plupart des gens, qui n'ont plus de toit, sont contraints de vivre dans la rue. Les enfants pleurent et sont paniqués", explique le directeur de Plan au Népal, Mattias Bryneson.

Il est possible de faire un don sur le site web de l'ONG ou en versant une contribution sur le numéro de compte BE86 2900 2855 0050 avec la communication "Urgence Népal". Le consortium belge pour les situations d'urgence, duquel Plan International fait partie, envisage par ailleurs une action commune en vue d'aider les victimes du séisme.

Médecins du Monde envoie 15 tonnes de matériel

Médecins du Monde va envoyer une équipe d'urgence de 12 personnes. L'ONG international va également envoyer 15 à 20 tonnes de matériel (kits d'opération, kits de catastrophes naturelles) pour aider la population népalaise, indique Médecins du Monde.

L'équipe d'urgence est composée de collaborateurs médicaux (chirurgiens, anesthésistes et infirmières) et logistiques. Médecins du Monde travaille en collaboration avec Solidarités International.

"Les informations que nous recevons font état d'un haut niveau de destruction", explique Gilbert Potier, directeur des opérations internationales. "Tout se joue dans les heures à venir, les hôpitaux sont débordés, nous devons agir vite." Médecins sans Frontières a pour sa part envoyé huit équipes et du matériel. Une équipe chirurgicale de quatre personnes est partie cet après-midi de Bruxelles. Les autres équipes viennent du Japon et d'Inde.

MSF appelle aux dons

MSF agit sur plusieurs fronts. Une équipe d'une dizaine de personnes s'est envolée dès hier/dimanche de Bruxelles, précise Raphaël Piret, porte-parole. Elle est, entre-autres, composée d'un chirurgien, d'un anesthésiste, d'infirmiers et devrait arriver dans les prochaines heures à Katmandou, la capitale du Népal.

Des camions chargés de 30 tonnes de matériel d'urgence varié (médicaments, matériel chirurgical, produits d'assainissement de l'eau, télécom ou logistique) ont quitté lundi le centre d'approvisionnement humanitaire de Neder-over-Hembeek pour Ostende. Ce matériel partira en début d'après-midi pour le Népal où il est attendu une vingtaine d'heures plus tard.

Les défis sur place sont importants, rappelle Raphaël Piret. Cela va de la prise en charge des blessés à l'aide aux sinistrés et aux sans-abri, à qui les équipes de MSF fournissent des tentes, de la nourriture, du savon et autre matériel de première nécessité. Mais il faut également répondre aux besoins des hôpitaux locaux, qui sont importants vu l'ampleur de la catastrophe. Un appel aux dons est lancé via le site www.msf-azg.be.

La Croix-Rouge et Handicap International sur le pont

La Croix-Rouge est également active sur place. La fédération internationale a envoyé des équipes. Des renforts belges sont prêts en cas de besoin mais n'ont, pour le moment, pas encore été sollicités, précise Nancy Ferroni, du service de presse de la Croix-Rouge de Belgique. "Le centre logistique de Katmandou est évidement à pied d'oeuvre", poursuit Nancy Ferroni. "Et des avions cargo des centres de Dubaï et de Kuala Lumpur sont prêts à venir ravitailler en stock de matériel les zones touchées. L'aile néerlandophone de la Croix-Rouge est très active depuis de nombreuses années dans cette région. Son savoir-faire est important et précieux. Pour le reste, en Belgique, nous avons lancé un appel au dons (compte BE72 000-0000016-16) et le fruit de l'action de récolte de dons qui se tiendra mercredi à la Bourse de Bruxelles dans le cadre de la 'Quinzaine de la Croix-Rouge' sera versé en faveur du Népal".

Une première équipe d'urgence -dont une kinésithérapeute belge- d'Handicap International devait arriver au Népal ce lundi en fin de matinée, indique l'ONG, et y renforcer la cinquantaine de membres déjà actifs sur place. Dans les heures qui ont suivi le séisme, l'équipe a participé à l'accueil des blessés et distribué des chaises roulantes dans les deux principaux hôpitaux de la capitale, précise Handicap International. Le prochain départ d'autres équipes est prévu dès ce lundi, puis mercredi.

Un deuxième volet d'action de cette ONG consiste en l'ouverture de points "DVFP" (Disability and Vulnerability Focal Point) fixes dans les hôpitaux, et mobiles, dans les lieux de regroupement des victimes et dans les zones reculées fort affectées par le séisme. Ces points sont destinés à l'accueil, l'aide médicale, au soutien et à l'orientation des personnes les plus vulnérables. Handicap International appelle également aux dons via son site www.handicapinternational.be ou via le numéro de compte BE80 0000 0000 7777.

Du côté d'Oxfam-Solidarité, on en appelle aussi au soutien des citoyens belges via www.oxfamsol.be ou le compte BE37 0000 0000 2828. La priorité, selon l'organisation, va à l'approvisionnement en eau potable et en équipements sanitaires des milliers de personnes affectées.

Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK