Ecolo charge Jacqueline Galant avec des documents, dont l'un est contesté

Ecolo présente de nouveaux documents à charge de Jacqueline Galant à la Chambre
5 images
Ecolo présente de nouveaux documents à charge de Jacqueline Galant à la Chambre - © Tous droits réservés

La pression est maximale sur la ministre de la Mobilité, Jacqueline Galant (MR), après les révélations de mercredi concernant la sûreté dans les aéroports, déficiente selon des rapports de la Commission européenne, et qu'elle aurait refusé de refinancer.

La ministre a nié avoir eu connaissance de ces rapports et affirme également n'avoir jamais reçu de "demande formelle" de renforcer l'équipe d'inspection des aéroports, même si, reconnaît-elle, cela a effectivement fait l'objet de discussions lors de réunions.

Dans une conférence de presse à 13h30, juste avant la plénière à la Chambre, Ecolo a présenté des documents prouvant, selon eux, que Jacqueline Galant avait bien été alertée dès 2014.

Un document contesté par le cabinet Galant

Le patron démissionnaire de l'administration de Jacqueline Galant, Laurent Ledoux, a ainsi demandé, selon lui, à la ministre de se battre pour obtenir une partie des 400 millions débloqués par le gouvernement pour lutter contre le terrorisme après les attentats de Paris.

Dans un document du comité de direction du SPF Mobilité daté du 11 avril 2016 et dévoilé par les écologistes (à voir ci-dessous), le président rappelle sa demande du 1er février pour savoir s'il est possible de puiser dans cette enveloppe pour la sécurité des aéroports, demande qui avait été refusée par le cabinet, selon Laurent Ledoux.

Cependant, aucun document n'atteste de cette demande du 1er février. En outre, le document présenté, du 11 avril 2016, est contesté par le cabinet de Jacqueline Galant, qui ne l'a pas avalisé (voir extrait d'un mail, daté du 13 avril, ci-dessous).

La question reste donc posée: la ministre a-t-elle refusé un budget de renforcer l'équipe d'inspecteurs de la sûreté des aéroports? Jacqueline Galant dit en effet ne jamais avoir reçu de demande formelle.

"Des djihadistes avec des badges"

Précédemment, le 15 décembre 2014, Laurent Ledoux avait envoyé un courriel à la cheffe de cabinet de Jacqueline Galant, avec une note annexée dont le point 6 fait état de graves manquements en Belgique concernant la sûreté aérienne, révèle un autre document diffusé par Ecolo et Groen.

Il recommande que soit recruter du personnel qualifié, soit des consultants. "Vu nos limitations budgétaires actuelles, nous aurons besoin du plein soutien du cabinet à cette fin", ajoute-t-il.

Mais ceci n'est donc pas une demande formelle...

"Il s'agit d'informations accablantes dont disposait la ministre par rapport aux différents enjeux budgétaires en matière de sécurité", constate Jean-Marc Nollet, qui souligne ne pas vouloir prendre parti entre Jacqueline Galant et Laurent Ledoux. 

"La ministre Galant a visiblement un problème avec la vérité, et ce n'est pas la première fois", a ajouté Kristof Calvo.

Le patron du SPF Mobilité démissionne et charge Jacqueline Galant

Le patron de l'administration de Jacqueline Galant, Laurent Ledoux, a démissionné ce jeudi matin, dénonçant la gestion de la ministre et des méthodes "dignes de la Gestapo".

Mercredi soir, il avait expliqué dans une interview à la RTBF que "si on continue comme ça, on va dans le mur".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK