Robert Vertenueil sur une liste FGTB aux prochaines élections : "Ce n'est pas la position du syndicat"

Robert Vertenueil sur une liste FGTB aux prochaines élections : "Ce n'est pas la position du syndicat"
Robert Vertenueil sur une liste FGTB aux prochaines élections : "Ce n'est pas la position du syndicat" - © ERIC LALMAND - BELGA

Certains au sein de la FGTB ne le cachent pas : les coalitions formées à la suite des élections communales et provinciales ont déçu l’organisation syndicale. Le gros reproche du syndicat socialiste envers les partis de gauche est d’avoir constitué des coalitions avec le Mouvement Réformateur dans de nombreuses villes et communes. Avant le scrutin, plusieurs responsables de haut rang de la FGTB avaient clairement déclaré souhaiter une alliance des gauches avec le PS, Ecolo et le PTB.

Sujet sur les interrogations que se posent des membres de la FGTB (JT 13h):

Afin de les forcer à s’entendre d’ici le méga scrutin prévu en 2019, quelques responsables de la FGTB envisagent de se présenter aux prochaines élections. Sur Facebook, Jean-François Tamellini, secrétaire fédéral du syndicat explique qu’il y a "une réflexion commence à prendre forme depuis quelques semaines, c’est de pouvoir déposer une liste pour les prochaines élections qui offre une alternative à toutes celles et ceux qui ne savent plus pour qui voter. Pas pour contrer les partis dits de gauche. Tant mieux si vous continuez à voter PS-PTB-Ecolo, on en aura besoin. Mais pour les pousser à s’entendre entre eux".

Dans son commentaire, Jean-François Tamellini précise que sa réflexion a suscité un certain nombre de critiques tels qu’un "risque de division des gauches " ou "de goût de déjà vu avec des initiatives qui se sont déjà cassées la figure par le passé". Mais, au final, ce projet est-il réalisable ?

Pour le président fédéral de la FGTB, il ne s’agit pas d’un appel pour participer aux élections de mai prochain. "Jean-François Tamellini a simplement déposé un débat sur les résultats des élections et sur le constat que les partis de gauche n’arrivent pas à s’entendre", explique Robert Vertenueil. "C’est un avis parmi tant d’autres mais ce n’est pas la position de la FGTB", conclue le président du syndicat socialiste, en précisant que les arguments avancés par son secrétaire fédéral ne le dérangent pas outre mesure car il ne s’agit, selon lui, que d'une position citoyenne.     

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK