Richard Miller souhaite la restitution de Rubens volés par la France il y a 200 ans

La secrétaire d'Etat à la politique scientifique Zuhal Demir (N-VA) et le député MR Richard Miller
La secrétaire d'Etat à la politique scientifique Zuhal Demir (N-VA) et le député MR Richard Miller - © Belga

Richard Miller (MR) souhaite la restitution à la Belgique de tableaux de l'"Ecole de Rubens", volés par la France à l'époque de la Révolution française. Pour ce faire, il a déposé 16 questions écrites groupées, adressées à la secrétaire d'Etat à la politique scientifique Zuhal Demir (N-VA). Chaque question cible une oeuvre d'art précise emportée par les troupes françaises à la charnière des 18ème et 19ème siècles, indique le député fédéral jeudi dans un communiqué.

"Ces tableaux de Rubens, de Jordaens et d'autres peintres de cette période dite 'Ecole de Rubens' étaient la propriété d'édifices religieux qui furent pillés et pour la plupart détruits par les troupes de la Révolution", raconte M. Miller. "Acheminées vers Paris entre 1792 et 1794, ces oeuvres furent dispersées dans les musées de province où elles contribuent toujours à leur réputation."

Richard Miller appelle à "un dialogue raisonnable" entre les deux pays, afin de récupérer ces biens. "Accepter de restituer leurs biens, par exemple aux cathédrales de Tournai et d'Anvers, serait un geste à portée européenne qui, de plus, servirait d'exemple sur la scène internationale", espère le député, affirmant toutefois ne pas vouloir "qu'une 'guerre' soit déclarée au nouveau gouvernement Macron."

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir