Rhode : autant de convocations en français qu'en néerlandais

RTBF
RTBF - © RTBF

Le conseil communal de Rhode-Saint-Genèse a voté ce mardi soir l'impression d'autant de convocations électorales en français qu'en néerlandais, chargeant des conseillers communaux francophones de s'occuper de l'envoi. La procédure a été adoptée majorité contre opposition.

Malgré l'annonce par la ministre de l'Intérieur, Annemie Turtelboom, de l'envoi des convocations électorales par le gouverneur du Brabant flamand dans 4 communes à facilités, celle de Rhode-Saint-Genèse a décidé mardi soir de demander à 9 conseillers communaux de se charger de cette mission.

Légalement, les communes ont jusqu'au 29 mai pour s'acquitter de cette tâche qui est de leur compétence.

La décision a été prise par les élus francophones du conseil communal, majoritaires. Les conseillers flamands ont voté contre, protestant contre le fait que la commune voulait faire imprimer 11 800 convocations électorales en néerlandais, et autant en français.

Les francophones considèrent que ce faisant, ils ne font autre chose qu'appliquer la législation linguistique fédérale.

L'opposition flamande juge que tel n'est pas le cas et qu'il ne faudrait envoyer ces documents, dans un premier temps, qu'en néerlandais, conformément à la circulaire Peeters. A charge ensuite, pour les citoyens francophones qui le voudraient, de demander une version française, ce que seule une poignée d'entre eux ferait, selon Anne Sobrie, chef de file de l'opposition.

Celle-ci a également souligné qu'un collège échevinal ne pouvait déléguer l'envoi de convocations électorales à des conseillers communaux.

 

RTBF avec Belga

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK