Revivez le défilé civil et militaire de ce 21 juillet (photos et vidéos)

À chaque 21 juillet son défilé civil et militaire. Et le cru 2016, contexte de menace terroriste oblige, était marqué par un renforcement des mesures de sécurité. Mais pas de quoi empêcher la parade de se dérouler normalement, avec l'armée belge qui fête cette année les 70 ans de la force aérienne et de la marine.

Après avoir assisté au traditionnel Te Deum en matinée, le roi Philippe a rejoint la Place des Palais où il a pris place à bord d'un Lynx, une jeep de l'armée spécialement aménagée, pour passer les troupes en revue, vers 15h30.

Le véhicule, conduit par une femme et escorté par des gardes du corps, a parcouru à faible allure la rue de La Loi, Philippe saluant les différents corps militaires.

Peu avant 16h00, Philippe a été rejoint par son épouse, la reine Mathilde, tandis que les enfants du couple royal rejoignaient la tribune d'honneur où étaient également présents, entre autres, le prince Laurent ainsi que de nombreux responsables des mondes politique et judiciaire.

Après avoir traversé la Place des Palais devant un public nombreux, Philippe et Mathilde ont salué les présidents de la Chambre et du Sénat ainsi que les représentants des entités fédérées, dont Bart Tommelein pour le gouvernement flamand. En 2015, le ministre-président flamand Geert Bourgeois avait brillé par son absence.

Le défilé civil et militaire, placé sous haute sécurité, a ensuite débuté sur le coup de 16h00.

Sur la Place des Palais, les vétérans ont ouvert la marche, suivis d'un détachement des cadets de l'air et de ceux de la marine, puis de représentants des para et des commandos juniors.

Une trentaine d'avions de la force aérienne ont ensuite envahi le ciel de la capitale, avec 6 Alpha Jets, 6 Marchetti, 15 avions de chasse F-16, 3 C-130, 1 E3-A et 1 Spitfire.

Sept hélicoptères, dont 3 Caiman et 1 Alouette III, étaient également de la fête.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK