Réunion de la dernière chance au Lambermont?

Charles Michel va avoir besoin de toutes ses ressources pour trouver le compromis qui sauve son gouvernement
Charles Michel va avoir besoin de toutes ses ressources pour trouver le compromis qui sauve son gouvernement - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGAIMAGE

Ce matin le parfum de crise qui flotte sur le 16 rue de la Loi s’est répandu dans les états-majors de partis. La N-VA campe sur ses positions: il n’est pas question d’aller à Marrakech signer le Pacte sur les migrations qu’il soit ou non amendé par un texte interprétatif.

Kern
Un Conseil des ministres restreint est programmé cet après-midi au Lambermont. Mais l’humeur est maussade.
Le vice-Premier ministre Open VLD, Alexander De Croo, déclarait en arrivant qu’il "espérait encore une solution avec des gens raisonnables autour de la table". Mais on en est désormais à souhaiter ou à espérer que tous se montrent raisonnables.

Intransigeance
Le président de la N-VA ne laisse pourtant guère de marge de manœuvre. Quand il dit: "nous ne soutenons pas un gouvernement qui irait à Marrakech", à première vue, il ne donne à ses partenaires MR, Open VLD et CD&V d’autre choix que de se plier à son ukase. Et il présente la situation comme un renvoi d’ascenseur.

Donnant-donnant
A chacun son tour, dit Bart De Wever: "Il y a eu de nombreux moments où l'un des quatre partenaires a eu un problème fondamental, même avec des questions qui avaient été approuvées depuis longtemps, comme les visites domiciliaires. Ce n'était pas acceptable pour le MR, cela a été très difficile pour nous, mais nous avons respecté cela.

Expliquer mieux
A son entrée au conseil des ministres restreint, Jan Jambon, N-VA, répétait qu’il ne faut pas aller à Marrakech. Et à la question de savoir si le gouvernement risquait de tomber, il lâchait un sibyllin: "On va se voir à l’intérieur." Didier Reynders, MR, se montrait plus accommodant: "On va en discuter entre Vice-Premiers et trouver une solution, comme toujours, et expliquer mieux."
On attend à présent les résultats de cette réunion qui semble bien de la dernière chance.

Extraits du Journal télévisé 13h

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK