Retour des trains "P" dès septembre pour les navetteurs de la ligne Mons-Bruxelles

Retour des trains "P" dès septembre pour les navetteurs de la ligne Mons-Bruxelles
Retour des trains "P" dès septembre pour les navetteurs de la ligne Mons-Bruxelles - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Le ministre de la Mobilité François Bellot a indiqué que la SNCB remettra en circulation 67 des 91 trains P qui avaient été supprimés dans le cadre de la crise sanitaire. Pour le député fédéral hainuyer Eric Thiébaut, les conditions actuelles de voyage aux heures de pointes sont inacceptables.

Les conditions dans lesquelles les navetteurs sont contraints de voyager aux heures de pointe pour se rendre de Mons à Bruxelles sont inacceptables, selon le député fédéral Eric Thiébaut (PS). "L'offre de trains et le nombre de voitures sont tellement insuffisants que les règles de distanciation sont impossibles à respecter", a indiqué le Hainuyer dans un communiqué, regrettant que, "souvent, les voyageurs se retrouvent entassés les uns sur les autres, avec un risque grandissant de contracter le Covid-19, malgré l'obligation de porter un masque".

Deux trains par heure

Interrogé mercredi à la Chambre sur le dossier par le député socialiste, le ministre Bellot a indiqué que "dès le mois de septembre, et malgré le maintien probable du télétravail, la SNCB remettra en circulation 67 des 91 trains P qui avaient été supprimés". L'entreprise ferroviaire a précisé que les trains des lignes 96 (Quévy) et 97 (Quiévrain) en direction de Bruxelles via Mons font partie des trains P qui seront remis en circulation.

"Les navetteurs auront deux trains par heure, là où ce n'était plus le cas, mais également un nombre suffisant de places assises pour un voyage en toute sécurité", a commenté Eric Thiébaut.

"Crise sanitaire : trains, avions, voyages à risques ?", reportage du JT du 02 juillet

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK