Restitution d'œuvres d'art: le président congolais Joseph Kabila annonce une "requête officielle"

Le président congolais Joseph Kabila souhaite qu'une partie des œuvres de l'AfricaMuseum de Tervuren soient restituées à son pays. Une requête officielle sera envoyée à la Belgique en 2019, annonce-t-il dans les pages du journal Le Soir.
Le président congolais Joseph Kabila souhaite qu'une partie des œuvres de l'AfricaMuseum de Tervuren soient restituées à son pays. Une requête officielle sera envoyée à la Belgique en 2019, annonce-t-il dans les pages du journal Le Soir. - © THIERRY ROGE - BELGA

L'AfricaMuseum de Tervuren, qui rouvrira ses portes ce dimanche après avoir été repensé, rénové et rebaptisé, possède une immense collection d'art africain. Le président congolais Joseph Kabila souhaite qu'une partie de ces œuvres soient restituées à son pays. "Il y aura une requête officielle pour la restitution" annonce-t-il ce vendredi dans le journal Le Soir. Cette requête pourrait tomber mi-2019.

Guido Gryseels, directeur de l'AfricaMuseum, n'est pas contre sur le principe: "Il faut assurer un accès beaucoup plus facile aux collections pour les pays africains. C'est leur histoire, leur culture, leur identité". Mais avant de passer aux actes, il estime qu'il faut d'abord réaliser un inventaire des œuvres selon leur origine.

Légal ou illégal: c'est la question

Comment chaque pièce du musée a-t-elle été acquise ? L'ont-elle été d'une manière légale ou illégale ? Mais ce n'est pas une question aisée: "Comment va-t-on définir l'acquisition illégale de certaines pièces ? Est-ce que le fait qu'elles aient été collectées pendant la période coloniale est suffisant pour dire que c'est illégal?"

Il y a aussi un aspect pratique à régler: la République démocratique du Congo est-elle actuellement en mesure d'offrir des lieux pour conserver les œuvres qui seraient éventuellement transférées ? Pas suffisamment, estime Guido Gryseels: "Pour le moment, ils n'ont pas de musée national à Kinshasa et ont très peu de place pour le stockage et la conservation des collections".

Un nouveau musée à Kinshasa

Mais tout ça pourrait changer bientôt. Un nouveau musée doit ouvrir à Kinshasa en 2019 en collaboration avec la Corée du Sud. Et le musée de Lubumbashi sera réhabilité, déclare Joseph Kabila dans le Soir. Le président de RDC souhaite aussi récupérer des archives. Cette demande-là pourra être satisfaite plus rapidement, garantit le directeur de l'AfricaMuseum: "Pour les archives, les photos et les films, là, on pourra faire un effort supplémentaire pour digitaliser ces collections et les rendre sous forme digitale".

Le retour d’œuvres vers les anciennes colonies: la question ne se pose pas qu'en Belgique. Lors d'un discours à l'Université de Ouagadougou (Burkina Faso), le 28 novembre 2017, le président français Emmanuel Macron avait déclaré qu'il souhaitait des restitutions du patrimoine africain en Afrique dans les cinq ans. Des restitutions temporaires ou définitives.

Journal télévisé 04/12/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK