Déjà des "ajustements" pour le Réseau express des bus wallons: des trajets en plus, des lignes en moins

Réseau express des bus wallons : des trajets en plus, des lignes en moins
2 images
Réseau express des bus wallons : des trajets en plus, des lignes en moins - © Rudy Hermans - RTBF

Alternative à la voiture et au train, six lignes WEL (Wallonia Easy Line) ont été lancées en avril dernier, en complément des lignes régulières du réseau TEC.

Ces bus WEL sont gérés par un opérateur privé. Ils ne sont pas jaunes mais bleus, proposent entre 2 et 4 horaires aux heures de pointe, et ressemblent davantage à un car, avec une vitesse commerciale concurrentielle, climatisation et connexion WiFi.

Moins d’un an après le début de l’expérience, l’heure est au bilan pour le gouvernement wallon.

Des plus et des moins

Au rayon des satisfactions au sein de la clientèle, il y a le confort, et le prix: 5 euros par trajet, avec un maximum de 70 euros par mois et de 580 euros par an.

En revanche, les navetteurs regrettent un peu les lourdeurs du système de réservation: l’obligation d’abord de télécharger une application, ensuite de réserver chaque billet sans possibilité d’abonnement.

Modification annoncée: ces bus adopteront désormais le système de tarification et de réservation classique du réseau TEC.

Des suppressions et des créations

Sur base des chiffres de fréquentation et des recommandations de l’OTW (Opérateur de Transport de Wallonie, soit le groupe TEC), le ministre de la Mobilité Philippe Henry (Ecolo) a décidé d’opérer un ajustement de l’offre :

  • les 2 lignes les moins populaires (Athis – Mons et Braine-l’Alleud – Wavre) seront supprimées le 1e avril prochain, et des alternatives sont à l’étude
  • à la même date, l’offre des 4 autres lignes sera augmentée de 25%. Il s’agit des liaisons Namur-Nivelles, Marche-Liège, Bastogne-Arlon et Charleroi-Chimay
  • à partir de septembre, 3 nouvelles lignes seront lancées, entre Waremme et Namur, Péruwelz et Ath, et Malmedy et Verviers

Enfin, à brève échéance, ces lignes ainsi que les bus Conforto et Rapido seront regroupés sous une même appellation unique, pour davantage de lisibilité dans l'offre express.

Journal télévisé (13 heures) du 21/08/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK