Repas gratuits à l'école: Frédéric Daerden plaide pour une multiplication par quatre des budgets de la FWB

-
2 images
- - © AFP/BELGA

Le ministre en charge du Budget en Fédération Wallonie-Bruxelles, Frédéric Daerden (PS), a affiché lundi sa volonté de multiplier par quatre sous cette législature les moyens budgétaires destinés à financer des repas gratuits dans les écoles de Wallonie et de Bruxelles.

En 2018, le précédent gouvernement avait décidé de lancer une initiative afin d'offrir progressivement des repas sains et gratuits dans certaines écoles maternelles défavorisées et spécialisées en FWB.

Pour l'exercice 2019-2020 - dernière année dont le financement est assuré à ce jour - ce programme avait été amplifié et son budget était passé à quelque 5 millions d'euros. Interrogé lundi en commission du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles par la députée Elisa Groppi (PTB) sur le maintien du projet à l'avenir, le ministre Daerden a confirmé son intention de le conserver et de le développer, conformément à la voie tracée dans l'accord de majorité.

Pour les années à venir, "ma volonté est de multiplier ces budgets par quatre. L'appel à projets pour l'année scolaire 2020-2021 sera lancé sous peu", a indiqué Frédéric Daerden.

Durant cette année scolaire 2019-2020, pas moins de 188 écoles bénéficient de ce soutien financier, ce qui représente quelque 10.000 enfants et 1 million de repas sur base annuelle. La FWB subsidie ce programme à hauteur de 3 euros par repas, pour un coût moyen réel de 2,73 euros.

Dans certains communes, ce montant est toutefois insuffisant pour financer la confection des repas, ce qui nécessite alors une intervention financière de la commune. "Mais il s'agit là plus souvent d'une exception que de la règle", a assuré le ministre.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
Vews
en direct

La Deux

Vews