Répartitions des plaintes pour discrimination: "Zuhal Demir utilise des chiffres erronés", selon Unia

Selon Unia, la secrétaire d'Etat à l'Egalité des chances Zuhal Demir utilise des chiffres erronés concernant la répartition des plaintes pour discrimination entre la Flandre et la Wallonie.

60 % des plaignants parlent le néerlandais

Ce ne sont pas 80%, mais 39%, des plaintes qui viennent du sud du pays."Un Unia flamand ne serait pas nécessairement plus cher, si le centre est rendu plus efficace par sa régionalisation", a estimé mardi Zuhal Demir, soulignant que 80% des plaintes venaient de Wallonie.

C'est faux, affirme le centre interfédéral pour l'égalité des chances. "60% des plaignants parlent le néerlandais, 39% le français. Cette proportion reste stable à travers les années", indique le porte-parole du centre, Bram Sebrechts.

Cependant, 80% des plaintes sont introduites via Bruxelles et la Wallonie, car le numéro de téléphone gratuit et le site internet sont enregistré comme "Bruxelles". Unia souligne donc qu'on ne peut pas tirer de conclusions sociologiques à partir des tableaux concernés.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK