Pas de service au bar, fermeture à minuit : il y a un accord, voici les modalités de réouverture de l'HoReCa

Un accord a été trouvé sur les modalités de réouverture du secteur horeca, a indiqué vendredi le gouvernement fédéral. Le guide de redémarrage a été élaboré par les partenaires sociaux de l'horeca. Approuvé par le gouvernement, il peut désormais être distribué aux établissements. En voici quelques aspects:

  • Les établissements devront fermer leurs portes à minuit.
  • Aucun service au bar ne sera possible
  • Les tables devront être espacées d'au moins 1,5m entre elles.
  • Les menus individuels seront proscrits: pour présenter la carte, il faudra utiliser tableaux et pancartes
  • Dans les restaurants. Le système de réservation sera obligatoire pour faciliter un éventuel tracing (suivi des contacts) de la clientèle.
  • Dans les cafés: on laissera les coordonnées d'au moins une personne par table, avec le même objectif.

►►► À lire aussi : Coronavirus en Belgique : la réouverture des cafés et restaurants est proche, mais sera très encadrée


"Plus il est tard, plus il est difficile de respecter les règles de distanciation sociale", a indiqué la ministre de l'Économie Nathalie Muylle pour expliquer la fermeture des établissements à minuit. "Il a également été tenu compte des restaurants qui pourraient organiser deux 'shifts' d'affilée."

Quelques points restent cependant à éclaircir :

  • La date de réouverture des restaurants et cafés reste inconnue: on évoque beaucoup le 8 juin, mais elle devra être fixée par le Conseil national de sécurité.
  • Le nombre de clients autorisés. Quatre par table, ou plus, en fonction des convives, familles ou collègues ? Avec une distance suffisante entre les tables, ou une vraie séparation de type plexiglas ? Et quelle différence en terrasse ?  
  • Le port du masque. Il pourrait être obligatoire pour le personnel, et pour les clients lors de leur arrivée, de leur départ et de leurs déplacements dans l’établissement.
  • Le nerf de la guerre. Des mesures de soutien ont déjà été prises depuis le début de la crise du coronavirus. Mais d’autres décisions d’ordre économique pourraient être annoncées, comme l’abaissement de la TVA à 6%.

Tout cela sera tranché au plus tard le 3 juin, lors d’une nouvelle réunion du Conseil national de sécurité.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK