Réouverture des terrasses le 8 mai : les conditions sont remplies, selon le codeco

Le Comité de concertation a donné par voie électronique son feu vert mercredi après-midi à l'ouverture des terrasses à partir du samedi 8 mai.

Les deux conditions sanitaires posées à cette ouverture sont remplies: le 8 mai, le groupe des plus de 65 ans aura atteint un taux de vaccination de plus de 80% et la situation dans les unités de soins intensifs est meilleure aujourd'hui qu'il y a deux semaines, selon un communiqué du "Codeco".

L'atteinte du critère du taux de vaccination était attendue. Pour la situation en soins intensifs, aucun chiffre n'avait été avancé : il fallait constater une amélioration durable.


►►► Comité de concertation : réouverture des terrasses à quatre par table et jusqu’à 22 heures


Quatre personnes maximum seront autorisées par table, sauf si elles appartiennent au même foyer. Seul le service à table sera autorisé, pas de service au bar donc, et les clients devront porter leur masque lors de déplacement au sein de l'établissement.

De nouveaux critères pour des assouplissements futurs

Les critères seront autres pour des assouplissements ultérieurs espérés en juin, comme la réouverture des cafés et restaurants. Pour cela, le nombre de patients Covid en soins intensifs devra être descendu sous la barre des 500.

Comme déjà annoncé, les autres éléments du plan "plein air" entreront également en vigueur le 8 mai, comme la suppression du couvre-feu. Il est remplacé par une interdiction de se rassembler à plus de trois personnes (sauf s'il s'agit de membres d'un même foyer) entre minuit et 5 heures du matin.

Pour rappel également, les événements, les spectacles culturels et les offices religieux pourront se dérouler à l'extérieur et rassembler un maximum de 50 personnes. Les parcs d'attractions, les brocantes et marchés aux puces professionnels seront à nouveau autorisés, ainsi que les activités de plein air organisées réunissant un maximum de 25 personnes.

Le Comité de concertation a également entériné la décision des ministres de l'Enseignement de passer à un enseignement en présentiel à 100% pour les deuxième et troisième degrés de l'enseignement secondaire à partir du 10 mai. "Le maintien des écoles ouvertes reste un objectif essentiel, car il contribue très largement au bien-être mental des jeunes", soulignent les différents gouvernements du pays.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK