Renouveau politique: le groupe de travail sortira-t-il d'un certain enlisement?

Renouveau politique: le groupe de travail sortira-t-il d'un certain enlisement?
Renouveau politique: le groupe de travail sortira-t-il d'un certain enlisement? - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

Le groupe de travail de la Chambre sur le renouveau politique doit se pencher aujourd’hui sur 2 thématiques : le lobbying mais également le décumul des mandats entre un mandat de parlementaire et un mandat d’échevin ou de bourgmestre. Ce dernier point - ce n’est pas le seul - est source de dissension.

Et certains, dont Olivier Mangain (Défi) et Jean-Marc Nollet (Ecolo) ont déjà pointé du doigt le président N-VA de ce groupe de travail. Il serait peu enclin, disent-ils, à faire avancer les choses, à rechercher le consensus et notamment sur ce point du décumul des mandats. Il n’échapperait pas à la logique "majorité contre opposition".

La semaine dernière en séance plénière à la Chambre, le Premier ministre Charles Michel appelait majorité et opposition à surmonter leurs divergences.

Dans la foulée, le président du groupe de travail, le N-VA Brecht Vermeulen réagissait. Il rappelait alors la position de son parti. Le problème, disait-il, doit d’abord être réglé au sein des partis. "Nous sommes prêts à en parler, mais il faut coupler cette discussion avec la suppression du Sénat et la diminution du nombre de sièges à la Chambre."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir