Remplacement des F-16: au moins cinq officiers de l'armée de l'air ont dissimulé l'étude

Du côté du cabinet du ministre de la Défense, on dit "attendre les résultats des audits".
Du côté du cabinet du ministre de la Défense, on dit "attendre les résultats des audits". - © AAMIR QURESHI - AFP

Entre cinq et sept hauts officiers de l'armée de l'air ont contribué à dissimuler l'étude selon laquelle la capacité de vol de certains F-16 belges peut être prolongée de plusieurs années, déclare samedi dans une interview à De Morgen Melissa Depraetere, experte militaire du parti d'opposition sp.a et collaboratrice du député Alain Top.

Selon elle, ces cinq à sept hauts officiers comprennent Claude Van de Voorde, ex-chef de cabinet du ministre de la Défense Steven Vandeput et ex-patron de la force aérienne. "Nous savons qu'il a assisté à une réunion où la durée de vie des F-16 a été discutée."

En attendant les audits

Outre ce dernier, le sp.a évoque deux généraux et deux colonels, dont Harold Van Pee. Melissa Depraetere cite également le général Michel Ocula. Le colonel Harold Van Pee a depuis provisoirement fait un pas de côté.

Du côté du cabinet du ministre de la Défense, on dit "attendre les résultats des audits".

F-16 : des rapports dissimulés volontairement au JT du 21/03

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK