Relogement des sinistrés : le PTB veut mettre en gestion publique les logements privés vides

Le PTB a réclamé mardi la création de brigades spéciales pour repérer les logements privés inhabités depuis six mois dans les provinces de Liège et de Namur, afin de les mettre temporairement en gestion publique au profit des sinistrés des inondations.

"On ne peut pas laisser à leur sort toutes celles et ceux qui ont aujourd'hui un logement détruit ou insalubre en raison des inondations. C'est pourquoi il faut urgemment réhabiliter un maximum de logements vides et les mettre en gestion publique", soutient Germain Mugemangango, chef de groupe du parti communiste au Parlement de Wallonie.


►►► À lire aussi : Mazout, moisissures, rats : après les inondations, attention aux maladies pour les sinistrés et bénévoles


À ses yeux, la Région wallonne doit fournir aux communes liégeoises et namuroises les moyens pour établir un cadastre en vue d'une gestion publique de tous les logements vides depuis plus de six mois.

"En échange, les pouvoirs publics financeront les éventuels travaux de réhabilitation et assureront un loyer aux propriétaires. Cette mise en gestion publique sera d'application jusqu'à ce que les habitations des sinistrés soient à nouveau habitables. À situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles", selon le député d'extrême gauche, cité dans un communiqué.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK