Règles au retour de voyages, Covid Safe Ticket… voici les annonces du comité de concertation

Les différents niveaux de pouvoirs étaient réunis ce lundi pour faire le point sur l’épidémie de Covid-19 dans notre pays. Objectif : fixer les règles valables pour les prochaines semaines, en pleine période de vacances d’été où les déplacements à l’étranger se multiplient.

Lors d’une conférence de presse qui a débuté à 17h, Alexander De Croo a d’abord fait le point sur la campagne de vaccination en Belgique. "Dans les semaines qui viennent, on va continuer à progresser puisque beaucoup de gens vont recevoir leur deuxième dose", s’est félicité le Premier ministre.

Dans ce contexte, le gouvernement va réduire "pas à pas les restrictions". Mais pas question de se précipiter car "on voit que les pays qui ont abandonné trop tôt les règles ont dû faire marche arrière."

Retours de zones "à haut risque"

Première annonce faite par le Premier ministre : les voyageurs de retour d'une zone de l'Union européenne ou de l'espace Schengen "à haut risque", c'est-à-dire où des variants dangereux du coronavirus circulent, et qui ne sont pas complètement vaccinés, devront faire un test PCR au 1er et au 7e jour de leur retour, quelle que soit la couleur de la zone. Un résultat positif à un test PCR impliquera une obligation de quarantaine de 10 jours.

Le test du jour 1 n'est pas nécessaire si la personne en question a déjà subi un test PCR dans les 72 heures précédant son arrivée sur le territoire belge.

"Aujourd’hui aucun pays Schengen ne se trouve sur cette liste, mais cette situation pourrait très bien évoluer. Dans ce cas-là nous devrions pouvoir agir rapidement", précise Alexander De Croo.

La plupart de ces mesures sont déjà en vigueur actuellement pour les retours de pays classés "à très haut risque" comme on peut le lire sur info-coronavirus.be. Mais pour le moment cela concerne tous les voyageurs, y compris "les personnes vaccinées complètement".

Les contrôles seront par ailleurs renforcés dans les aéroports et dans les gares pour vérifier que les Passenger Locator Forms (PLF) sont correctement remplis par les voyageurs.

Tests recommandés avant les camps

Le Comité de concertation recommande par ailleurs aux organisateurs de camps de jeunesses de veiller au dépistage général des encadrants et des jeunes participants avant leur départ, afin d'éviter que des personnes contaminées ne participent au camp.

Les différents gouvernements insistent également sur l'obligation du port du masque dans une série d'endroits (magasins, transports publics, salles de conférence, etc.), du respect des distances de sécurité et d'une ventilation suffisante.


►►► À lire aussi : Une 4e vague d’infections est-elle inéluctable en Belgique ?


Covid safe ticket pour les grands événements

Alexander De Croo a aussi présenté le Covid Safe Ticket (CST), un document qui permettra l’accès aux événements de plus de 1500 personnes en extérieur "dans une première phase".

Ce CST, valable à partir du 13 août en extérieur et dès le 1er septembre en intérieur, "sera réservé aux personnes complètement vaccinées depuis deux semaines ou ceux qui disposent d’un certificat de rétablissement ou les personnes qui ont un test PCR négatif de maximum 48h", a détaillé le Premier ministre.

Les tests antigéniques jugés "moins précis" ne pourront pas donner accès au CST. "Nous sommes convaincus que l’accès à des événements peut être possible avec un set de mesures cohérent et respecté", fait valoir Alexander De Croo.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK