Réforme des allocations familiales : qui perd, qui gagne ?

Réforme des allocations familiales : qui perd qui gagne ?
Réforme des allocations familiales : qui perd qui gagne ? - © BRUNO FAHY - BELGA

La réforme des allocations familiales est au menu du gouvernement wallon ce jeudi. La réforme est portée par le ministre cdH, Maxime Prévot. Vu le climat de tensions avec le PS, rien ne dit qu’il passe la rampe. C’est pourtant un dossier phare pour la Wallonie et il traîne depuis des années.

La réforme prévue concerne les enfants nés après le 1 janvier 2019. Chaque enfant, quel que soit son rang dans la famille, aura droit au même montant. C’est donc un changement de philosophie majeur par rapport au système actuel qui est progressif.

Maxime Prévot prévoit donc d’octroyer un montant de base fixe mensuel de 155 euros par enfant. Ce montant sera porté à 165 euros pour les enfants de 18 à 24 ans. Il s'agit de tenir compte de la hausse des coûts liés aux enfants de plus de 18 ans.

Ce n’est pas le seul changement. L’accord qui doit être approuvé ce jeudi prévoit des suppléments sociaux octroyés en fonction des revenus du ménage. Si le revenu annuel du ménage est inférieur à 30 000 euros bruts imposables, chaque enfant recevra un supplément de 55 euros par mois. Pour chaque enfant d'une famille nombreuse, ce montant est porté à 90 euros par mois et si la famille est monoparentale, le supplément sera majoré de 20 euros par mois. Pour les ménages dont le revenu est compris entre 30 000 et 50 000 euros, les suppléments sont moins importants: le complément sera de 25 euros, porté à 45 euros pour les familles nombreuses, plus 10 euros pour la famille monoparentale.

"Débats Première" met en débat cette réforme importante. Qui perd ? Qui gagne ? Et que va-t-il se passer à Bruxelles où la réforme patine ?

Faites-nous part de vos idées dans "Débats Première" ce jeudi de 12h à 13h, en direct sur La Première.

Donnez-nous vos solutions

On attend vos réactions :

  • Par téléphone : au 02/737.37.07
  • Sur Facebook 
  • Sur Twitter avec le #Débats1
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK