Réforme des allocations d'études: plus de moyens aux étudiants qui en ont le plus besoin

Réforme des allocations d'études: Marcourt octroie plus de moyens aux étudiants qui en ont le plus besoin
Réforme des allocations d'études: Marcourt octroie plus de moyens aux étudiants qui en ont le plus besoin - © JOHN THYS - BELGA

Ce mercredi, le Conseil des Ministres de la Fédération Wallonie Bruxelles a entériné la réforme des allocations d'études portée par le ministre de l'Enseignement supérieur, Jean-Claude Marcourt. Cette réforme fait suite au décret "Paysage" qui a modifié les parcours d'études des étudiants. Le ministre a veillé à ce que la réforme tienne davantage compte de la réalité socio-économique des étudiants.

Concrètement, la réforme prend en compte l'ensemble des ressources du ménage au sein duquel vit l'étudiant. Ce sont désormais l'ensemble des revenus du ménage qui seront pris en compte; en parallèle, les plafonds de revenus ont été revus à la hausse. Par ailleurs, la réforme apporte aussi une réponse à la situation des jeunes, de plus en plus nombreux, exclus de toute aide et bénéficiant uniquement du soutien du CPAS, afin de leur conférer une aide adaptée.

Éviter les effets d'aubaine

"C'est une mesure plus juste socialement. Nous aiderons en effet les étudiants qui en ont besoin", indique le ministre, qui signale que cet objectif est partagé par l'ensemble des participants au groupe de travail. Et d'ajouter: "La globalisation des revenus permet d'éviter les effets d'aubaine. Il ne sera plus question, par exemple, de ne référencer que les seuls revenus du représentant légal".

Enfin, la prise en compte du logement étudiant et de la mobilité en commun font l'objet de forfaits particuliers, renforcés dans le nouveau dispositif.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK