Red Star Line Museum: étape de la joyeuse entrée royale à Anvers

Installé sur les quais, ce musée porte le nom de la fameuse compagnie de ferries à l'étoile rouge qui a emmené des millions de personnes aux Etats-Unis.

Sonia Pressman Fuentes, guide du musée, a 85 ans. Elle est venue de Floride expressément pour revoir ces entrepôts rénovés, transformés en musée. C'est là que les passagers, dont un quart d'origine juive, se présentaient avant d'embarquer pour New-York ou Philadelphie. "Je suis juive-allemande et nous avons quitté l'Allemagne à cause d'Hitler et des nazis. Nous avons quitté l'Allemagne en 1933 et nous avons quitté Anvers en avril 1934. Nous sommes arrivés aux Etats-Unis le 1er mai 1934", raconte-t-elle.

"Je ne me souviens de rien jusqu'à mes 6 ans mais je sais tout sur ce voyage parce que mes parents m'ont tout raconté et mon frère tenait un journal". La majorité des passagers de la Red Star Line venaient de l'est de l'Europe. Il y avait aussi des Belges. Peu nombreux, ils sont pour la plupart issus du Hainaut ou de Flandre, orientale et occidentale.

Avant de prendre le bateau, la Red Star Line faisait passer des contrôles médicaux, et puis bien sûr, il fallait mettre le prix.  "Il fallait entre 500 et 1000 euros pour un voyage ce qui voulait dire qu'il fallait travailler au moins 3 mois pour pouvoir se payer un billet de voyage", explique Marie Charlotte Le Bailly, du Red Star Line Museum.

Entre 1873 et 1934, 2 millions et demi de personnes ont pris la Red Star Line pour fuir une situation politique ou par goût de l'aventure... Dans tous les cas, pour avoir une vie meilleure.

M. Michiels

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK