RDC: les mutineries dans l'armée préoccupent Didier Reynders

Dans un communiqué, il "condamne la mutinerie d'un certain nombre d'éléments anciennement intégrés dans les forces armées congolaises, qui opèrent maintenant sous le nom de M23".

A l'instar de la Haute-Représentante Catherine Ashton, qui vient de diffuser un communiqué au nom de l'UE, M. Reynders "est convaincu que le rétablissement de l'autorité du gouvernement congolais sur l'ensemble du territoire de la RDC est dans l'intérêt de tous dans la région".

Un ministre "très inquiet"

"Il soutient dès lors les efforts en cours pour mettre fin à la mutinerie et aux chaînes parallèles de commandement au sein des FARDC", les forces armées congolaises.

Le ministre se déclare aussi "très inquiet des récents rapports faisant état de possibles soutiens extérieurs aux mutins" et "encourage toutes les parties concernées à coopérer de façon transparente dans les opérations de vérification de ces allégations".

Belga

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK