Rassemblement chez le Premier ministre contre le renouvellement des F16

Rassemblement chez le Premier ministre contre le renouvellement des F16
Rassemblement chez le Premier ministre contre le renouvellement des F16 - © Belga

Quelques membres d'un collectif s'opposant au remplacement des F-16 ont manifesté vendredi matin à Bruxelles devant le cabinet du Premier ministre Charles Michel.

Investir dans de nouveaux bombardiers conduit "au désinvestissement dans la sécurité sociale, la justice, les soins de santé, la lutte contre la dégradation de l'environnement, la solidarité internationale...", a fait savoir la plateforme "Pas d'avions de chasse" dans un communiqué.

La trentaine de militants présents vendredi déplore en outre le refus de Charles Michel de dialoguer avec ses représentants. La plateforme qui regroupe plus de 130 organisations de la société civile, avait demandé une rencontre fin septembre avec le Premier ministre afin de justifier son opposition à "cet investissement de 3,6 milliards d'euros". Selon le collectif, Charles Michel n'a pas accordé d'entrevue, soulignant que "la loi de programmation militaire - non encore débattue au Parlement - apportait tous les gages d'un débat démocratique, ouvert et transparent, alors même que celle-ci a été déclarée anticonstitutionnelle (article 142, alinéa 2) par le Conseil d'État". Le refus du Premier ministre "participe de cette culture politique qui rejette le débat démocratique, ouvert et inclusif avec la société civile tandis que les portes sont grandes ouvertes pour les lobbyistes de l'industrie de l'armement".

La plateforme affirme avoir le soutien de 38 000 personnes au travers d'une pétition remise au président du Parlement.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK