Raoul Hedebouw : « Je ne suis pas démago, ni populiste, mais marxiste ! »

DEMAGO

Raoul Hedebouw réfute catégoriquement ce qualificatif de démago. « C’est un reproche qui vient dès qu’un politique sort du cadre ».

SALAIRE

Au PTB, un parlementaire ne garde pour lui qu’une partie de son salaire. Le reste va dans les caisses du parti. Raoul Hedebouw explique vivre avec 1700-1800 euros par mois. « Ma vie n’a pas changé depuis que je suis parlementaire. J’ai le même salaire qu’un ouvrier. Et à partir du 21 ou du 22 de chaque mois, au magasin, je suis sur mon application bancaire pour voir si mon solde est suffisant. Ça empêche aussi d’avoir des gens au PTB qui veulent monter dans la structure du parti pour faire carrière. »

 

OISEAUX

Raoul Hedebouw a fait des études de botanique mais sa grande passion, ce sont les oiseaux. Il adore, dit-il, se promener en forêt, dans la nature, regarder les oiseaux. « Mais je n’aurais pas pu être Ecolo. Mon origine militante, vécue déjà avec mes parents syndicalistes, ne se retrouve pas chez Ecolo. » Mais, dans le même temps, il reconnaît que les Verts ont ouvert les questions écologiques.

 

NATUREL

Raoul Hedebouw se présente comme empathique et c’est naturel, dit-il. Il reconnaît qu’en meeting, il improvise beaucoup dans ses discours. « Mais, avant d’y aller, je suis angoissé, stressé comme avant une importante émission politique en TV. Je me retrouve finalement comme j’étais avant de passer mes examens durant mes études. Mais très vite, ça passe. »

 

Raoul Hedebouw, le porte-parole du PTB, est l’invité des Petits Papiers politiques sur Vivacité. Avant le scrutin du 26 mai, l’émission reçoit les représentants des principaux partis francophones. Le principe est simple : la personnalité politique tire au sort des petits papiers sur lesquels sont inscrits des mots qu’elle est invitée à commenter.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK