Quota de demandes d'asile à l'Office des étrangers: annulé ou pas?

Ce lundi, 116 personnes ont été accueillies. L'Office des étrangers voit comment augmenter la capacité dans les jours à venir
Ce lundi, 116 personnes ont été accueillies. L'Office des étrangers voit comment augmenter la capacité dans les jours à venir - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

La communication semble un peu trouble entre l'Office des étrangers, qui annonçait aujourd'hui la fin du quota de 50 demandes d'asile par jour établi par l'ancien secrétaire d'État Theo Francken (N-VA), et le bureau de la nouvelle responsable de la politique d'asile et de la migration, Maggie De Block (Open Vld), qui avait promis la révision du quota. 

"L'Office des Étrangers a mal communiqué et va rectifier cela", vient de déclarer un porte-parole de Maggie De Block alors que l'Office des étrangers disait que la limite sera à présent fixée à la capacité maximale du service. 

Le cabinet de Maggie De Block, nouvellement en charge de l'Asile et de la Migration, a quant à lui indiqué que ce plafond n'avait pas encore été relevé.

Dimanche, Maggie De Block annonçait la révision du quota

La toute nouvelle ministre de l'Asile et de la migration, Maggie De Block (Open VLD) a annoncé dimanche qu'elle comptait revoir le nombre du quota. Cette déclaration avait réjoui six associations qui luttent pour l’aide aux réfugiés.


►►► À lire aussi Politique d'asile: la tension monte entre Maggie De Block et Theo Francken


L'Office des étrangers explique qu'il essaie d'accueillir un maximum de personnes les plus vulnérables à la demande de la ministre De Block : "On est en train de voir comment être opérationnel de la manière la plus humaine possible. Il n'est pas dit non plus que nous pourrons accueillir tout le monde.

Ce lundi, 116 personnes ont été accueillies. L'Office des étrangers voit comment augmenter la capacité dans les jours à venir. L'organisme souhaite pouvoir résorber l'arriéré des demandes d'asile d'ici la fin de la semaine.

Archives : Journal télévisé 27/11/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK