Qui supprime le plus de fonctionnaires? La N-VA ou le fédéral?

«La diminution du nombre de fonctionnaires n'est pas une fin en soi» précise d'emblée le secrétaire d'Etat à la fonction publique Hendrik Bogaert
«La diminution du nombre de fonctionnaires n'est pas une fin en soi» précise d'emblée le secrétaire d'Etat à la fonction publique Hendrik Bogaert - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Le secrétaire d'Etat à la fonction publique a répondu à la N-VA qui entendait donner des leçons au fédéral: en ce qui concerne les fonctionnaires fédéraux, leur nombre a diminué, et il est même historiquement bas.

En 2008, il restait encore, au niveau fédéral, un peu plus de 140 000 fonctionnaires, calculés en équivalent temps plein.  Aujourd'hui ils sont près de 129 000 à travailler dans la fonction publique, soit une diminution de 8% en 4 ans. Rien qu'en 2012, plus de 1300 postes avaient été supprimés.  Mais la diminution du nombre de fonctionnaires n'est pas une fin en soi veut d'emblée préciser le secrétaire d'Etat à la fonction publique Hendrik Bogaert.

Un hasard, dit hendrik bogaert, mais ce constat tombe bien au vu de l'actualité. La semaine dernière, le bourgmestre d'Anvers annonçait un programme de réduction du personnel dans la fonction publique anversoise. Ce que beaucoup ont analysé comme une flèche décochée au fédéral par Bart De Wever, la voie que devrait suivre le gouvernement fédéral selon la N-VA, réplique Hendrik Bogaert

Une guerre de chiffres entre Anvers et la rue de la loi autour d'une question dont les enjeux semblent parfois passer au second plan.

Baptiste Hupin

 

Et aussi