Qui succédera à Joëlle Milquet? De nombreux noms circulent

Le choix final reviendra au président Benoït Lutgen.
Le choix final reviendra au président Benoït Lutgen. - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Joëlle Milquet a remis son mandat de ministre de l'Education, de la petite enfance et de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles à son Parti, le cdH. Pour la remplacer, plusieurs noms circulent déjà, sans que l'on sache encore dans quel délai l'annonce officielle pourrait tomber. Le cdH pourrait se donner quelques jours.

Très citée, Marie-Martine Schyns, 38 ans, de Herve est toujours conseillère communale et fut ministre de l’Enseignement obligatoire en 2013-2014. Elle est, depuis, cheffe de groupe cdH à la Fédération et députée wallonne. De quoi redorer un peu le blason du parti humaniste liégeois, ce qui serait aussi le cas avec un éventuel come back de Marie-Dominique Simonet, ministre de l’Enseignement obligatoire avant elle, démissionnaire pour raisons de santé et redevenue, depuis, députée wallonne. Elle est annoncée à la présidence de Liège Airport. Mais a-t-elle envie de replonger dans une carrière ministérielle prenante ? La question reste ouverte.

Autre solide candidate : Catherine Fonck, députée fédérale du Hainaut, cheffe de groupe cdH à la Chambre. Elle a déjà été ministre par le passé à la Communauté française et au Fédéral.

Les compétences de Joëlle Milquet pourraient être scindées

Autre possibilité pour le Président du cdH, Benoît Lutgen: Céline Fremault, ministre bruxelloise, plus que jamais numéro un à Bruxelles avec le retrait de Joëlle Milquet.

Reste à savoir si l’on cherche maintenant un ou deux noms car certaines sources estiment que l’on pourrait scinder les compétences qu’avait Joëlle Milquet : Education et Culture. Et dans ce cas, on pourrait en donner une partie à René Colin, actuel ministre wallon de l’Agriculture et du Tourisme et ministre des Sports à la Fédération depuis 2014, sans exclure non plus au final une surprise du chef, Benoît Lutgen.

Le président du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles Philippe Courard a confirmé avoir reçu la lettre de démission de Joëlle Milquet, ouvrant ainsi formellement la voie à son remplacement. Le Parlement a convenu d'organiser une conférence des présidents ce mercredi. Celle-ci devrait convoquer une séance plénière extraordinaire encore cette semaine afin de prendre acte de la démission de Joëlle Milquet et entendre la prestation de serment de son successeur. La démission de Joëlle Milquet a également quelque peu pris de court le ministre-président de la Fédération, Rudy Demotte. Actuellement en déplacement au Sénégal, celui-ci n'est attendu de retour à Bruxelles que mercredi soir seulement.

Le ministre-président socialiste attend

Le ministre-président de la Fédération Wallonie Bruxelles, Rudy Demotte, se dit confiant: " Les grands dossiers que suit Joëlle Milquet vont évidemment se poursuivre. C’est le cas notamment de toute la réflexion sur les cours de citoyenneté auxquels d’ailleurs la Ministre Présidente a toujours été associée. C’est également le cas de cette grande réflexion sur le pacte d’excellence dans le cadre de l’enseignement. Ce que nous attendons maintenant, effectivement, c’est le choix qui sera celui du CDH par rapport à la personne qui sera amenée à reprendre ces compétences. "

Selon Rudy Demotte, cet événement ne handicape handicape pas la suite pacte d’excellence pour l’enseignement : " Non, parce que le travail a été conduit avec enthousiasme – on connaît la force de travail de Joëlle Milquet –, donc le contenu, la matière brute, sont là. L’aventure humaine est, sur le plan personnel, difficile pour Joëlle Milquet et je pense à elle. Ca doit être, effectivement, humainement difficile à passer. D’un autre côté, ce qu’elle a fait est un travail en profondeur, dont héritent ceux qui vont lui succéder.

Joëlle Milquet a démissionné parce qu'elle est inculpée pour prise illégale d'intérêt. Elle est soupçonnée d'avoir utilisé des membres de son Cabinet, lorsqu'elle était Ministre de l'Intérieur, pour sa campagne électorale de 2014. Joëlle Milquet clame son innocence.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK