Qui pourraient être les prochains ministres bruxellois ?

Pendant que la Wallonie s’embourbe dans un champ de coquelicot et que le Fédéral n’en finit plus de faire du sur place, les négociations avancent au niveau bruxellois. Sauf grande surprise, la majorité bruxelloise sera formée comme ceci : PS-Ecolo-DéFI-Groen-Open Vld-sp.a. Ces six partis négocient encore un accord politique qui devrait ensuite être traduit en déclaration de politique régionale. Mais dans le même temps, ces partis se distribuent déjà les postes de ministres. Certains devraient ainsi décrocher leur premier poste exécutif.

Rudi Vervoort ministre-président

Le gouvernement bruxellois est toujours formé d’un ministre-président, quatre ministres et trois secrétaires d’Etat. Au niveau de la ministre-présidence, il ne fait aucun doute que Rudi Vervoort (PS) rempilerait. Les quatre ministères doivent être répartis équitablement entre francophones et néerlandophones, soit deux chacun. Ainsi, Ecolo et DéFI auraient chacun un ministre, tout comme Groen et l’Open Vld côté flamand.

Dans le désordre, les ministrables pourraient être Alain Maron pour Ecolo, Bernard Clerfayt, Cécile Jodogne ou Joëlle Maison pour Défi, Elke Van den Brandt pour Groen et enfin l’ancien ministre bruxellois Guy Vanhengel ou Sven Gatz pour l’Open Vld.

A l’étage des secrétaires d’Etat, Pascal Smet (sp.a) sera logiquement intronisé tout comme un(e) écologiste et un(e) socialiste. Côté socialiste d’ailleurs, Caroline Désir devrait avoir les faveurs des instances face à la secrétaire d'Etat sortante Fadila Laanan ou la nouvelle députée Delphine Chabbert, également citée.

Qui sont les nouveaux ?

  • Alain Maron, 47 ans, Ecolo

Député bruxellois depuis 10 ans, et conseiller communal à Saint-Gilles entre 2004 et 2018. Alain Maron s’était fait connaître lors du scandale du Samu Social qu’il avait "vertement" dénoncé, notamment lors de la commission d’enquête parlementaire. Lors des élections régionales de mai dernier, il était tête de liste Ecolo au Parlement régional bruxellois. Notons qu'une autre élue Ecolo devrait aussi obtenir un poste de secrétaire d'Etat. On pense alors à Barbara Trachte ou Magalie Plovie.

  • Caroline Désir, 42 ans, PS

Tout comme Bernard Clerfayt, Caroline Désir n’est pas assurée de devenir ministre, mais elle tient la corde selon L'Echo. Cette ancienne avocate en droit du travail est entrée en politique dans les années 2000. Députée bruxelloise depuis 2009, elle est aussi échevine à Ixelles depuis 2013. Lors des dernières élections, Caroline Désir était l’une des trois députés bruxellois PS de la Chambre avec Emir Kir et Ahmed Laaouej. Elle devrait donc quitter le parlement fédéral après seulement quelques jours si elle devient ministre bruxelloise. Notons que deux autres femmes pourraient obtenir ce poste : l’ex-secrétaire d'Etat Fadila Laanan ou la nouvelle députée Delphine Chabbert. Mais électoralement, Caroline Désir représente le sud de Bruxelles (Ixelles), où les socialistes ne font pas leurs meilleurs résultats.

  • Bernard Clerfayt, 57 ans, DéFI

Il n’est pas encore certain que l’actuel bourgmestre de Schaerbeek devienne le ministre DéFI du gouvernement Vervoort III. Dans le gouvernement précédent, c’est Didier Gosuin qui était ministre mais celui-ci ne souhaite pas rempiler pour se consacrer à sa commune d’Auderghem. Bernard Clerfayt pourrait faire le chemin inverse car pour récupérer les compétences de l’Economie et de l’Emploi (comme le souhaite DéFI), il devra quitter son mayorat de Schaerbeek. Le cas échéant, c’est Cécile Jodogne, déjà secrétaire d'Etat bruxelloise dans le gouvernement précédent qui pourrait reprendre ce poste de ministre.

  • Elke Van den Brandt, 39 ans, Groen

Elke Van den Brandt est peu connue et devrait être la plus jeune ministre du gouvernement Vervoort III. Cette tête de liste Groen aux dernières élections est pourtant députée bruxelloise depuis 2009. Mieux encore, vu que son parti est arrivé en tête des partis flamands à Bruxelles, elle est depuis plusieurs semaines la formatrice de la partie flamande du gouvernement.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK