Qui est Paul Bekaert, l'avocat de Puigdemont?

Paul Bekaert
Paul Bekaert - © HERWIG VERGULT - BELGA

Depuis lundi, l'ancien président catalan Carles Puigdemont est en Belgique. Poursuivi pour rébellion en Espagne, il a nommé un avocat belge, Paul Bekaert, pour le défendre. 

Mais qui est donc cet avocat qui fait tant parler de lui?

Né à Courtrai le 9 décembre 1948, Paul Bekaert a grandi à Meulebeke, dans la province de la Flandre Occidentale. Diplômé en droit à la KU Leuven, il a rejoint le barreau de Bruges en 1974. L'avocat belge est spécialisé dans les questions liées aux droits de l'homme et au droit d'asile. 

Liens étroits avec l'Espagne

Paul Bekaert est déjà connu en Espagne pour avoir défendu plusieurs membres du groupe terroriste ETA détenus en Belgique et pour lesquels les autorités espagnoles avaient demandé l'extradition.

C'est le cas dans l'affaire Moreno-García, collaborateurs présumés de l'ETA et arrêtés à Bruxelles en 1993. Ce couple belge d'origine basque était soupçonné d'avoir caché un commando de leur organisation, responsable de la mort d'un policier. L'Espagne avait demandé leur extradition, une demande refusée par Bruxelles, ce qui avait déclenché un incident politique entre les deux pays. 

Un autre de ses cas les plus connus concerne toujours l'ETA. En 2013, Maria Natividad Jáuregui, résidente de Gand, alias "Pepona", a été interpellée dans le cadre de deux mandats d'arrêt européens, l'un pour assassinat et l'autre pour terrorisme. Mais la Belgique avait refusé de la livrer aux autorités espagnoles et pris la décision de la libérer. 

En 2000, l'avocat a également défendu la militante kurde Fehriye Erdal, membre du groupe extremiste DHKP-C, considérée comme une organisation terroriste. Elle a été condamnée à 15 ans de prison pour l'assassinat de trois personnes, dont l'homme d'affaires turc Ozdemir Sabanci. 

Un choix réfléchi

Pas étonnant donc que Puidgemont ai fait appel à l'avocat belge pour le conseiller. "J'ai une expérience de plus de 30 ans avec l’extradition et l’asile politique de basques espagnols et c’est probablement sur la base de cette expérience qu’il a fait appel à moi."

Si Paul Bekaert confirme bien que l'ancien Premier ministre catalan l'a officiellement désigné comme avocat et qu'il a eu un entretien avec lui lundi après-midi, il ne précise pas si Puidgemont envisage d'invoquer le droit d'asile. 

Une demande qui pourrait faire remonter à la surface les tensions belgo-espagnoles, particulièrement si l'Espagne demande l'extradition. 

Page de notre JT 13h sur la venue de C. Puigdemont à Bruxelles

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK