Qui est Koen Geens, le nouveau ministre des Finances ?

Sérieux mais sachant plaisanter, y compris sur lui-même, parfait bilingue. Voilà le profil du nouveau venu. Il a été présenté mardi soir à la presse dans la salle d'apparat du ministère des Finances, là même où son prédécesseur avait démissionné 10h plus tôt.

Koen Geens, 55 ans, c'est un expert avant tout. Mais vrai membre du CD&V. Spécialiste du droit des entreprises, professeur jusqu'aujourd'hui à la KUL, membre d'un cabinet d'avocats et représentant pour l'Etat au sein du C.A. de BNP Paribas Fortis. Deux fonctions dont il va rapidement démissionner, histoire de mettre de l'ordre dans ses affaires le temps de sa présence au gouvernement.

Inconnu du grand public, mais expert retenu, déjà passé quelque peu par la case politique entre 2007 et 2009 comme chef de cabinet du ministre-président flamand Kris Peeters -un ami-, moment où il dut faire face à la crise bancaire et où au plan communautaire on tentait de lancer le dialogue des communautés.

Il conseillait aussi jusqu'à présent le conseil des sages du plan de développement flamand Vlaanderen in aktie. Faisant preuve de pas mal d'humour pour son premier rendez-vous médias, Koen Geens a aussi avoué qu'il prendrait quelques jours pour se pencher sur les dossiers en attente, conscient -dit-il- du poids de sa charge mais aussi qu'il a beaucoup à apprendre.

Est-ce le début d'une vraie carrière politique, visiblement pas. "Un an ça suffit" a-t-il déclaré. Restera à voir si l'appétit ne vient pas en mangeant.

Fabien Van Eeckhaut

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK