Quels sont les jobs étudiants les mieux payés ?

Photos d'illustration
2 images
Photos d'illustration - © AUDE VANLATHEM - BELGA

L'été est clairement la période faste pour les jobs étudiants, en l'espace de 2 mois les jobistes en profitent pour mettre de l'argent de côté avant la rentrée universitaire, mais en matière de salaire, tous ne sont pas logés à la même enseigne. Des secteurs s'avèrent beaucoup plus généreux que d'autres, avec au sommet du classement, les métiers de la sécurité.

Postée à la réception d'un immeuble de bureaux bruxellois, Elisa Brauns surveille les allers et venues, délivre des badges d'entrée et répond au téléphone. A seulement 20 ans, vêtue du costume siglé du logo de son employeur, Seris, cette jeune femme aux cheveux courts assume le rôle exigeant d'agent de sécurité. "J'assure une présence continuelle pendant toute la journée, si jamais il y a un souci je dois être opérationnelle et prête à réagir" explique-t-elle. Une responsabilité à la hauteur de son salaire. "De base je suis à 13,75 euros de l'heure, mais avec les primes, les jours fériés, je peux vite monter à 15 euros de l'heure."

 

La sécurité, un job d'été rentable mais pas ouvert à tous

Selon les chiffres de l'ONSS, révélés cette semaine par le FOREM, avec quasiment 16 euros brut de l'heure en moyenne (15,87 euros/h), le secteur de la sécurité est le plus rentable pour les étudiants, mais pas forcément le plus facile d'accès. Pour y entrer en tant qu'étudiant, il faut justifier d'une septième année "assistant aux métiers de la prévention et de la sécurité". "On y apprend les bases pour devenir steward, agent de gardiennage ou même policier" précise Elisa, qui voit ce job d'été justement comme un tremplin vers sa vocation, devenir maître chien dans la police.

l'industrie alimentaire bon dernier

Derrière la sécurité, la métallurgie et le raffinage complètent le podium des secteurs les plus rémunérateurs, avec, en commun, un salaire horaire brut moyen de 14 euros 41. Suivent de près les arts du spectacle (14,34 euros/h) et les activités médico-sociales (14,04 euros/h).

Tout en bas du classement, avec des salaires horaires à peine plus élevés que 10 euros brut, on retrouve les secteurs de la pêche (10,46 euros/h), de l'agriculture (10,30 euros/h), et bon dernier, l'industrie alimentaire qui offre en moyenne 10,22 euros brut de l'heure à ses jobistes. C'est en moyenne, chaque heure, 5,41 euros de moins que dans le très lucratif secteur de la sécurité.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK