Quels éléments ont permis de relever le niveau d'alerte au maximum ?

Des militaires à la gare d'Anvers
Des militaires à la gare d'Anvers - © LUC CLAESSEN - BELGA

Le niveau d'alerte terroriste a été relevé à son niveau maximum, le niveau 4 en Région bruxelloise. Cela signifie que la menace est sérieuse et imminente dans les 19 communes bruxelloises et à Vilvorde. Le niveau 3 reste d'application dans les autres régions du pays. Mais qu'est-ce qui a changé depuis vendredi ?

Les enquêteurs ont recueilli des informations neuves ces dernières heures. Quelles informations ? Pour l'instant, on l'ignore. Aucune communication officielle à ce sujet pour le moment. Certains éléments justifient toutefois le relèvement du niveau de la menace.

Des opérations de recherche seraient toujours en cours. Salah Abdeslam est toujours en cavale. On sait qu’il s’est fait exfiltrer de Paris. Où est-il en ce moment ? Où se cache-t-il à Bruxelles ou ailleurs en Belgique ? La Chambre du Conseil de Bruxelles a prolongé la détention de 2 autres suspects. Mohammed Amri et Hamza Attouh  ont ramené Salah Abdeslam à Bruxelles, juste après les attentats de vendredi dernier à Paris.

Hier, il y a encore eu toute une série de perquisitions menées à Bruxelles, qui ont conduit à l’inculpation d’une personne placée sous mandat d’arrêt pour terrorisme. L'individu est soupçonné de participation aux activités d'un groupe terroriste.

La police turque a également interpellé un Belge d’origine marocaine. Une personne soupçonnée d’avoir effectué des repérages en vue des attentats du 13 novembre. Ahmet Dahmani a 26 ans. Il a été interpellé dans un hôtel de luxe d’Antalya sur la côte sud de la Turquie.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK