Quelles sont les pistes de majorité en Wallonie après le retrait du cdH?

A Namur où se tiennent les pourparlers en vue de former un gouvernement régional, le formateur a réagi à l’annonce du cdH de ne participer à aucune majorité.

Je n’ai pas à porter de jugement sur la décision prise par le bureau du cdH; j’en prends simplement acte, réagit Elio Di Rupo. Mais, ajoute-t-il, "c’est vrai que les chiffres sont les chiffres." Toujours est-il que le retrait du cdH rétrécit soudainement les possibilités de former un gouvernement wallon.

Numériquement, une formation incluant PS, Ecolo et PTB reste possible. Mais le PTB est-il prêt à monter dans un attelage en faisant les concessions qu’impose une coalition? Jusqu’ici, il n’y a pas semblé prêt.

Reste alors la possibilité d’une coalition PS-MR, numériquement suffisante mais plaçant au pouvoir les vaincus du scrutin. Idéalement, Ecolo devrait donc être associé à ce duo. Mais les Verts seront-ils d’accord de jouer le rôle de 5ème roue de la charrette? Probablement pas sans des conditions draconiennes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK