Que sont devenus les 3 bourgmestres non nommés des communes à facilités?

Archives - Arnold d'Oreye de Lantremange, Véronique Caprasse, Damien Thiéry et François van Hoobrouck
Archives - Arnold d'Oreye de Lantremange, Véronique Caprasse, Damien Thiéry et François van Hoobrouck - © BELGA/JONAS ROOSENS

En 2006, au lendemain des élections communales, Arnold d'Oreye de Lantremange (FDF) à Crainhem , Damien Thiéry (MR, FDF à l'époque) à Linkebeek et François van Hoobrouck d'Aspre (FDF, MR à l'époque) à Wezembeek-Oppem, pourtant élus à une large majorité, se voient refuser le titre de bourgmestre par le gouvernement flamand. Ce dernier estime qu'ils n'ont pas respecté les lois linguistiques, notamment en ayant envoyé d'initiative des convocations électorales en français. 

Commence alors une véritable saga communautaire. 

A Wezembeek-Oppem, François van Hoobrouck d'Aspre n'a jamais été nommé malgré les recours introduits devant les différentes instances judiciaires. Atteint par la limite d'âge, il a toutefois réussi à faire nommer Frédéric Petit (MR) en décembre 2013 grâce à un recours devant le Conseil d'Etat et après que ce dernier se soit formellement engagé à respecter la législation linguistique. 

A Crainhem, comme François van Hoobrouck d'Aspre, Arnold d'Oreye de Lantremange n'a jamais été nommé au poste de bourgmestre. En décembre 2010, pour des raisons familiales, il décide de quitter son poste. Véronique Caprasse (FDF), alors première échevine, est nommée au poste de bourgmestre par les membres de la majorité francophone. Après son élection en octobre 2012, le Conseil d'Etat fini par lui donner raison. Le 9 juillet 2014, elle prête serment devant le gouverneur de la province du Brabant flamand.

A Linkebeek, la saga est en train aujourd'hui de prendre une nouvelle tournure avec la prestation de serment ce lundi d'un nouveau bourgmestre, Eric De Bruycker (Prolink), choisi dans l'opposition flamande par la ministre flamande de l'Intérieur, Liesbeth Homans (N-VA). Un nouveau pas après avoir tenté de nommer l'échevin indépendant Yves Ghequiere. Et si ce coup de force pourrait aboutir sur de nouvelles élections dans la commune, Damien Thiéry reste le seul des trois bourgmestres non nommés en fonction.  

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK