Que faire des déchets nucléaires ?

Que faire des déchets nucléaires ?
Que faire des déchets nucléaires ? - © BELGA PHOTO YVES BOUCAU

Le sujet est actuellement en débat. Vous le savez peut-être, il y a trois catégories de déchets nucléaires : les déchets faiblement radioactifs et à courte durée de vie, catégorie A, ceux qui sont un peu plus radioactifs, catégorie B, et enfin la catégorie C, les déchets hautement radioactifs.

C'est pour les catégories B et C que la question se pose :  que faut-il en faire de ces déchets ?

Pour l'instant, la plupart des déchets sont traités sur le site de Dessel, en Flandre, traités puis conditionnés en vue d'un stockage longue durée.

Mais quel type de stockage faut-il privilégier ? L’option sur la table est celle du stockage géologique, dans le sol. Encore faut-il décider si on les enfouit très profondément et de manière non réversible, ou si on les met juste en-dessous de la surface, pour pouvoir les récupérer en cas de problème.

Les plus radioactifs ont une durée de vie de plusieurs centaines de milliers d'années...

Vendredi passé, l'ONDRAF, qui est l'organisme qui s'occupe de la gestion des déchets nucléaires, a remis une proposition d'arrêté royal. Elle devra être validée par l'agence de contrôle du nucléaire avant d'arriver sur la table du gouvernement. Dans ce texte, le lieu de l'enfouissement est le dernier élément à définir. Il faut avant cela déterminer tous les paramètres cités ci-dessus. Et cela prendra probablement plusieurs dizaines d'années.

Que faire des déchets nucléaires ? Existe-t-il des alternatives solides à l’enfouissement géologique ? Combien de temps faut-il surveiller ces déchets nucléaires ? Dans quelle commune de Belgique va-t-on les enterrer, avec quelles compensations ?

Autant de questions au cœur de "Débats Première" ce mercredi 14 février en direct de 12h à 13h sur La Première.

Un débat à (re)voir ici:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK