Quarante jeunes ont reçu un certificat après un an de service citoyen

Sven Gatz
Sven Gatz - © THIERRY ROGE - BELGA

Quarante jeunes ont reçu lundi un certificat concluant une année de service à la société, lors d'une cérémonie en présence du ministre flamand de la Jeunesse Sven Gatz. La Plateforme pour le Service Citoyen indique en marge de l'événement qu'elle continue à souhaiter davantage de moyens et un statut fédéral pour le "Service Citoyen".

Ce système propose aux jeunes de 18 à 25 ans de vivre une expérience professionnelle, la plupart du temps dans le secteur social. Sur une semaine, l'horaire du jeune est partagé entre le projet sur lequel il travaille et des formations et échanges avec d'autres jeunes engagés dans la même démarche.

Plus de la moitié des personnes qui effectuent un Service Citoyen n'ont pas terminé leurs secondaires. Trois quarts des participants sont à la recherche d'un emploi. "Pour les jeunes qui ont des difficultés lors du passage vers le marché de l'emploi, c'est la formule idéale: ils découvrent leur place dans la société", indique François Ronveaux, directeur de la Plateforme pour le Service Citoyen.

Actuellement, le programme reste limité en Belgique. Depuis 2011, 273 jeunes ont participé au projet, dans plus de 150 organisations. "En France et en Allemagne, le Service Citoyen connait un grand succès", indique François Ronveaux, qui déplore le frein que représente en Belgique la structure institutionnelle complexe.

En mars, la Plateforme pour le Service Citoyen et le Réseau Solidarcité avaient publié une carte blanche pour des moyens et un statut pour le Service Citoyen en Belgique, une initiative soutenue par de nombreuses personnalités et intellectuels des deux côtés de la frontière linguistique. Sven Gatz a indiqué lundi être dans un esprit "positif" par rapport à ces revendications. Il indique vouloir débattre avec Maggie De Block, ministre fédérale des Affaires sociales, de la nécessité d'un statut particulier et, le cas échéant, de la manière de l'envisager.

 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK