Quand Rudi Vervoort disait : "Un Publifin n'est pas possible à Bruxelles"

Chaque semaine qui passe apporte son lot de révélations dans le dossier relatif à la gouvernance du Samusocial de Bruxelles. Les problèmes concernent les jetons de présence perçus par les administrateurs et les membres du bureau, en l'espèce Yvan Mayeur (démissionnaire en janvier 2017), Pascale Peraïta, présidente du Cpas de la Ville de Bruxelles, sa cheffe de cabinet et le président du CA, le docteur Michel Degueldre.

Le ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort (PS), a demandé au commissaire du gouvernement un rapport sur le fonctionnement du Samusocial, après cette polémique qui dure depuis plusieurs jours.

Une affaire qui ressemble de près à celle de Publifin. Et pourtant, le 18 janvier dernier, Rudi Vervoort affirmait sur notre antenne qu’ "un scandale de cette ampleur n’est pas possible à Bruxelles. Tout simplement parce que la porosité public/privé n’existe pas à Bruxelles."

L'invité de Thomas Gadisseux

Rudi Vervoort, Ministre-Président bruxellois, était également l'invité de Thomas Gadisseux dans Matin Première.

La question de la démission d'Yvan Mayeur

Bertrand Henne posait, lui, la question suivante dans Débats Première : Yvan Mayeur va-t-il tenir ?

Avec Thierry Fiorelli, rédacteur en chef du Vif, et François Gemenne, politologue à l'ULg.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir