Qu'est-ce qu'un(e) ministre d'État? Quel est son rôle? Qui le (la) nomme?

Le Roi peut faire appel aux ministres d'Etat en cas de crise politique grave
Le Roi peut faire appel aux ministres d'Etat en cas de crise politique grave - © PETER DECONINCK - BELGA

Le député Ecolo George Gilkinet a demandé dans l'émission Jeudi en Prime que le titre de ministre d'État soit retiré à Armand De Decker, parce que "son attitude est inacceptable" dans l'affaire du Kazakhgate, dit-il. Qu'est-ce qu'un ministre d'État, comment est-il désigné et quel est son rôle?

Qu'est-ce qu'un(e) ministre d'État?

Le titre de ministre d'État est purement honorifique : il est décerné à des personnalités politiques, des anciens ministres ou Premiers ministres. Parmi les ministre d'État actuels, il y a Elio Di Rupo, Yves Leterme, Patrick Dewael, Herman De Croo, Gérard Deprez, Johan Vande Lanotte ou Antoinette Spaak. Aucune rémunération supplémentaire n'est octroyée aux ministres d'État.

Quel est le rôle d'un(e) ministre d'État?

Un ministre d'État n'est ni un ministre, ni un secrétaire d'État : il ne fait pas partie du gouvernement et ne participe pas au conseil des ministres. Le Roi peut faire appel aux ministres d'État en cas de crise politique grave, soit pour consultation, soit en convoquant le Conseil de la Couronne.

Présidé par le Roi, le Conseil de la Couronne a un rôle consultatif. Ce conseil ne s'est réuni qu'à quelques reprises dans l'histoire politique de la Belgique, par exemple au moment de la Question Royale (1950) et lors de l'indépendance du Congo (1960).

Qui désigne les ministres d'État?

Le titre de ministre d'État est attribué par le Roi. En réalité, cela se fait par un arrêté royal qui doit être contresigné par le Premier ministre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK